Culture

VILLENEUVE-LÈS-AVIGNON Les Yellbows tournent leur prochain clip à l’abbaye Saint-André

Lors du tournage, mercredi à l'abbaye Saint-André de Villeneuve (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le groupe de musique jazz teinté de funk, de blues et de folk, dont les membres sont originaires du Gard, a tourné cette semaine une partie de son prochain clip à l’abbaye Saint-André de Villeneuve-lès-Avignon.

Un lieu qui collait parfaitement à l’esthétique recherchée.« Notre musique est globalement d’une esthétique Nouvelle-Orléans, avec du banjo, du trombone, du soubassophone et les percussions typiques de la Nouvelle-Orléans, la washboard. Ce morceau, "I’m so happy", est typé début XXe siècle », explique Alexis Borrely, qui joue du soubassophone au sein des Yellbows.

Alors pour coller à ce morceau, le groupe, composé par ailleurs de Stéphan Notari, Matthieu Maigre et Thibaud Roussel, a eu une idée, a priori décalée pour un clip : faire un film muet. Plus exactement un clip « qui reprend les codes des films muets. Un peu comme "The Artist" », décrit Alexis Borrely.

Un clip au scénario « un peu loufoque », avance le musicien. « C’est l’histoire d’un psychopathe (joué par Stéphan Notari, ndlr), un peu un Landru, qui rencontre des couples, séduit les femmes et tue les maris, mais dans un esprit cartoon, burlesque, pas gore. » Pour le réaliser, les Yellbows se sont entourés de GuyrOOts à la réalisation et à la post-production et de Raphaël Knoepfli à l’éclairage.

Deux jours de tournage

« C’est la même équipe que pour le premier clip, celui d’Early in the morning, qu’on a tourné l’année dernière dans la plaine de la Crau dans l’esprit de la série "Breaking Bad" », explique Alexis Borrely. Notez par ailleurs que l’album du groupe, Early in the morning, le premier sous cette forme pour cette bande d’amis qui joue ensemble depuis de longues années, a été enregistré à Studiomatik, le studio de GuyrOOts à Gordes (Vaucluse). « Le groupe existe depuis un peu moins de deux ans, nous avons déjà fait 80 concerts depuis le début et nous tournons un peu partout en France et en Suisse », précise Alexis Borrely, qui ajoute que le groupe travaille à l’écriture du prochain album qui sera « dans la même veine. »

Pour en revenir au clip, l’idée de le tourner à l’abbaye Saint-André est venue de Linda, la compagne de Stéphan Notari, qui s’est souvenue du lieu dans lequel elle était venue voir des expositions. Un lieu dont la propriétaire, Marie Viennet, a accepté d’ouvrir les portes pour le tournage, en cette période de fermeture annuelle. Deux jours de tournage ont été nécessaires cette semaine pour les scènes en intérieur et le groupe reviendra au printemps pour tourner les scènes en extérieur. Le clip doit sortir avant l’été.

D’ici là, les Yellbows se produiront le 2 mars au Centre départemental de Rasteau (Vaucluse) et le 12 mars au Jazz Café de Montparnasse, à Paris. Toutes les informations sur le groupe sont ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité