ActualitésRCNG NîmesSports Gard

RCN Assurer sa place dans les six contre Saint-Sulpice

Nîmes doit rebondir à domicile après sa défaite à Narbonne (21-18) et s'imposer face à Saint-Sulpice-sur-Lèze, ce dimanche à 14h, avant d'aborder un calendrier très difficile.

Après deux matches joués à l'extérieur, les Nîmois sont de retour au stade Kaufmann (photo DR)

Ce dimanche à 14h, le RCN, quatrième, reçoit le septième Saint-Sulpice-sur-Lèze, en match de retard de la 12e journée de Fédérale 1. L'occasion pour Nîmes de retrouver la voie du succès, après le court échec à Narbonne (21-18) et avant un lourd calendrier en fin de saison. 

Ce match aurait dû se jouer début décembre, mais en raison du mouvement des Gilets jaunes, le club de Saint-Sulpice avait demandé le report de la rencontre. La Ligue a donc profité de ce week-end de repos pour programmer cette rencontre de la 12e journée de Fédérale 1. Il s'agit de la troisième sortie des Nîmois sur un bloc de quatre matches consécutifs.

Un retour opéré au stade Kaufmann après deux déplacements à l'extérieur : heureux à Graulhet (8-13), malheureux à Narbonne (21-18). Une courte défaite dans l'Aude où les hommes d'Armand Mardon ne sont pas passés loin de l'exploit en menant 18-10 à l'heure de jeu. "On ne l'a pas en travers. Si on commence à gagner à Narbonne, on sera en avance sur notre plan de route. Le constat est significatif à l'extérieur : trois victoires, un nul et deux bonus défensifs. On progresse vraiment !", commente ce dernier. Un adversaire désormais revenu à deux points du RCN, toujours classé quatrième.

Les Nîmois sont prêts et frais

La mission est donc de rebondir à domicile face à un adversaire à la portée du RCN, comme le saura Céret, en déplacement, le week-end prochain. Les Nîmois avaient perdu leur tout premier match de la saison à Saint-Sulpice (26-21) mais le club haut-garonnais reste sur cinq défaites consécutives dont la dernière à Fleurance (14-10), avant-dernier de cette Poule 3. "J'ai observé beaucoup de fraîcheur cette semaine à l'entraînement. On a travaillé sur l'espace et la vitesse. C'est ce qui nous a manqué à Narbonne", poursuit le coach. Septième, à sept points du sixième Castanet, Saint-Sulpice est condamné à l'exploit pour croire encore à la qualification pour le challenge Yves du Manoir. Sur ces deux prochains matches, les Gardois sont attendus. Il faut mettre des points au chaud avant quatre dernières journées difficiles à venir.

Le RCN affrontera les trois premiers du championnat avec notamment deux déplacements à Valence et Blagnac. "J'avais objectivé huit points sur ces quatre matches en janvier et février. Si j'en prends 10, ce ne sera que du bonus", explique l'entraîneur gardois. Gagner pour quasiment assurer sa place dans les six premiers du classement qui permet la participation au Challenge Yves du Manoir qui se déroulera après la phase régulière du championnat. Mais d'abord il faut acter sa présence et ça passe par un succès à domicile.

Corentin Corger

La composition nîmoise : 1 Nierat A, 2 Marra, 3 Oliver, 4 Leboulanger, 5 Gonzalez, 6 Llabres, 7 Simon, 8 Binard, 9 Nierat B, 10 Aleyrangues, 11 Bosca, 12 Robbe, 13 Raynaud, 14 Max, 15 Roucoux. Remplaçants : 16 Bonnaure, 17 Alle, 18 Gely, 19 Vernier, 20 Dupuis, 21 Chiker, 22 Darmon, 23 Nouri. 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité