A la uneEconomiePolitique

LE 7H50 de Thierry Alignan, délégué régional Orange : « J’ai rendez-vous dans quelques jours avec Olivier Gaillard »

Thierry Alignan, a pris les fonctions de délégué régional Orange depuis octobre 2018 (Photo : DR/Objectif Gard)

Thierry Alignan est le nouveau délégué régional d'Orange. Le rendez-vous de la matinale d'Objectif Gard est l'occasion d'évoquer avec lui les investissements de l'opérateur dans le Gard en 2019 et la plainte déposée par le député du Gard, Olivier Gaillard.

Objectif Gard : Vous avez pris vos fonctions à la tête de la délégation régionale Orange. En quoi consiste vos activités ?

Thierry Alignan : Sur le Languedoc-Roussillon, j'interviens sur le terrain des cinq départements. Ce travail est réalisé en collaboration avec le monde consulaire, les professionnels et les collectivités pour l'aménagement numérique du territoire. La notion d'innovation est aussi au coeur de mon activité et des équipes d'Orange. Dans un monde qui bouge beaucoup, Orange compte 350 chercheurs qui au quotidien sont investis pour l'avenir notamment au sein de tous les clusters.

Quelle est la situation dans le Gard en matière d'accès Internet via Orange ?

Nous sommes dans un département qui cumule quelques difficultés. Savez-vous par exemple que le Gard a subi en 2018 des impacts de foudre quatre fois supérieur à ceux de 2017. Il y a quelques jours, le vent a soufflé à plus de 180 km/h au Mont-Aigoual. Fort heureusement, les installations ont tenu. Mais quand ce sont des pylônes qui vrillent, cela prend un certain temps pour tout remettre en ordre. Malheureusement, être sans Internet aujourd'hui, c'est compliqué. Et les clients sont de plus en plus exigeants. C'est à la fois bien normal mais nous sommes toutefois assujettis au risque notamment météorologique. Quelques fois, on ne peut pas aller plus vite que la réparation ne l'exige.

Cependant, quelques situations interrogent. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le député du Gard Olivier Gaillard a porté plainte contre Orange. Que lui répondez-vous ?

J'ai rendez-vous dans quelques jours avec le député pour évoquer ces sujets. Je ne souhaite pas en dire plus, une procédure est en cours.

Pour autant, les lecteurs qui vont lire cet article ne peuvent pas attendre une procédure. Que pouvez-vous leur répondre ?

Je peux vous dire qu'à fin 2018, 176 des 188 nœuds de raccordements d’abonnés appartenant à Orange - soit 94% d’entre eux - étaient desservis par une fibre optique. Parmi les opérations réalisées en 2018, je pourrais vous citer les communes de Bouquet, Gattigues, Lussan, Saint-Martial, etc. En 2019, d'autres chantiers sont prévus notamment à Saint-Clément, Montcalm et Manduel. Enfin, et c'est important de le préciser, 47 % des logements gardois sont éligibles à un débit de 16 Mb/s via Orange.

Comment accompagner les collectivités quand une panne provient ?

Nous sommes vigilants sur le réseau gardois. Un outil a d'ailleurs été mis en place qui permet aux élus de signaler un problème quel qu'il soit. Nos équipes géolocalisent plus rapidement et peuvent intervenir efficacement. Je surveille moi-même personnellement les statistiques pour m'assurer de cette continuité de service. Je veux également préciser qu'Orange a lancé un plan de maintenance à deux volets : « maintenance corrective » pour réparer les défauts et « maintenance préventive » pour prévenir les pannes. Ainsi, 1 674 interventions préventives ont été réalisées l'année dernière.

Une des solutions c'est la 4G, non ?

Vous avez raison. Orange est encore en 2018 le 1er réseau mobile pour la 8e fois consécutive, selon les résultats de l’enquête mobile de l’ARCEP (Autorité de régulation des communications électroniques et des Postes). Dans le Gard, la couverture de la population en 4G est constamment améliorée, passant de 72% à la fin 2015 à 98,4% à la fin 2018. Ainsi, durant les 12 derniers mois, 53 investissements - soit en moyenne un chaque semaine - ont été réalisés dans ce département pour étendre la 4G en zone rurale ou densifier sa couverture. De plus, 210 communes gardoises sont éligibles à la 4G home d’Orange. La 4G home complète les offres internet à domicile en proposant un usage internet confortable à la maison, en surfant à la vitesse de la 4G.

Combien de techniciens travaillent-ils pour Orange dans le Gard ?

Chaque jour, 303 techniciens sont sur le terrain pour entretenir les réseaux fixe et mobile d’Orange. En incluant ceux associés au déploiement de la fibre, plus de 500 salariés sont mobilisés dans le Gard. Orange par ailleurs forme 25 jeunes en alternance et a recruté 10 CDI en 2018.

Un mot sur le marché du très haut débit perdu par Orange au bénéfice de votre concurrent SFR. Pas trop déçu ?

Orange déploie la fibre optique jusqu’au domicile dans le cadre, conventionné, du programme national France très haut débit défini par l’État. Toutes les communes gardoises concernées seront intégralement équipées par Orange sans subvention publique de l’État ou des collectivités locales. À l’échelle du département : 19 communes sont ouvertes commercialement sur les 44 de la zone AMII (*). 32% des logements du Gard - soit 72.800 - en zone AMII sont éligibles à une offre fibre. Je pourrais vous citer Nîmes métropole, Alès agglomération, Villeneuve-Lez-Avignon, Les Angles ou Rochefort-du-Gard. Et récemment à Bagnols-sur-Cèze où 2 040 logements sont éligibles à une offre fibre. Il est important de préciser que dans le cadre d’un accord de mise en cohérence des déploiements fibre, signé par Orange et SFR, le déploiement du réseau fibre à Bagnols-sur-Cèze a été cédé à SFR depuis le 1er février 2019. Orange restera présent bien entendu en tant que fournisseur d’accès auprès des habitants de Bagnols-Sur-Cèze et dans tout le Gard aussi.

Propos recueillis par Abdel Samari

 

* L’abréviation AMII signifie "appel à manifestation d’intention d’investissement". Cet appel a été lancé dans le cadre du programme national très haut débit.

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “LE 7H50 de Thierry Alignan, délégué régional Orange : « J’ai rendez-vous dans quelques jours avec Olivier Gaillard »”

  1. On fais en sorte que l’ADSL soit bridée puis on force les clicosses à acheter les pass 4G (1 euro le giga). Utilisation de data mensuelle moyenne = 1Terra soit 1000 euros de 4g pour avoir accès au même service.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité