ActualitésSociété

NÎMES Mise en accessibilité de la voirie : le bilan

Ici, la rue Sully (Photo archives Anthony Maurin).

Pour Nîmes poursuit la mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics. Bilan des travaux 2018 et projections du plan d’action 2019 qui doit s'étirer jusqu'en 2031.

Le plan de mise en accessibilité de la voirie et des aménagements des espaces publics (P.A.V.E.) fait son bilan. Selon la législation, le PAVE fixe notamment les dispositions susceptibles de rendre accessibles aux personnes à mobilité réduite les circulations piétonnes et les aires de stationnement automobile situées sur le territoire de la commune. Dans ce cadre, la ville de Nîmes a réalisé des aménagements en 2018.

Des travaux de mise en accessibilité ont été réalisés pour un montant de 150 000 euros. Le bilan de ces chantiers ainsi que le programme 2019 a été présenté le 22 janvier dernier devant les Ateliers du handicap réunis en formation plénière.

En 2018, l’abaissement de trottoirs au niveau des traversées piétonnes et l’équipement de potelets à extrémités contrastés avec des bandes d’éveils de vigilances pour les personnes malvoyantes ont été réalisé. Des créations de passages piétons identifiés, des installations de panneaux de signalisation positionnés sur les emplacements de stationnement adaptés et crées. Enfin, des installations de pictogrammes sur le stationnement adapté et sur trottoir et les créations de neuf emplacements de stationnement réservés aux porteurs de la carte GIC (Grand invalide civil) sont déjà réalisées. Il en va de même pour la réalisation de cheminements et de traversées piétonnes aux abords de 11 quais de bus.

Pour 2019 les axes ciblés sont la Route d’Uzès, la rue Vincent secteur Fort Vauban, la rue Salomon Reinach et l’avenue Maréchal Juin. Le budget alloué en 2019 pour la mise en œuvre du plan de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics est de 150 000 euros TTC. Une ligne budgétaire d’1,1 million d’euro (au sein des travaux de la voirie) entre elle aussi dans les comptes de ces réalisations.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité