A la uneActualitésEconomiePubli Reportage

AGGLO SPHÈRE AirLab industrie se lance dans l’électrification des fauteuils roulants

Créée en 2014, la société nîmoise s'est installée dans le créneau de la mobilité urbaine et commercialise une gamme de trottinettes et de vélos électriques.

Publi Reportage

Haut de gamme, les trottinettes nîmoises sont moins chères que des modèles américains de qualité comparable (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Après avoir tout d'abord porté sur les fonts baptismaux son modèle de trottinette électrique pliante, Lab'elle, et son premier vélo à assistance électrique pliant, AirLab industrie se lance maintenant dans le développement d'un dispositif électrique destiné aux fauteuils roulants. Pour ce faire, la start-up a bénéficié d'une subvention de 10 000 euros de Nîmes métropole.

Ils font leur miel de tout ce qui roule ! Sous l'impulsion de son fondateur, Arnaud Porée, AirLab connaît un véritable engouement dans ce marché de niche et ses références se retrouvent désormais dans un réseau qui compte une quarantaine de revendeurs, en France et en Europe. Et le chiffre d'affaire suit une courbe exponentielle : il est passé de 120 000 euros en 2015, à 226 000 en 2016, pour atteindre 330 000 en 2017.

Arnaud Porée, le président d'AirLab industries (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Concernant ce nouveau projet, Arnaud Porée et son équipe ne partent pas en terre inconnue. "Nous pouvons nous appuyer sur notre savoir-faire en la matière et sur le dispositif qui équipe nos trottinettes et nos vélos électriques. Nous avons identifié un besoin et nous allons pouvoir apporter nos solutions. À terme, nous ambitionnons de pouvoir faire baisser sensiblement le prix des fauteuils roulants électriques." 

Le vélo à assistance électrique, en version plié et déplié. Sa technologie sera adaptée aux fauteuils roulants (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

En janvier 2018, la société employait quatre personnes dans son atelier nîmois de l'avenue du Maréchal Juin. S'appuyant sur le fleuron de l'entreprise, Lab'elle, seule trottinette "Made in France" sur le marché, et forte de la confiance et du soutien dont l'honore Nîmes métropole, AirLab industrie espère pouvoir mener à bien son projet d'ici 2020. "La communauté d'agglomération nous soutient depuis le début, relève le jeune chef d'entreprise nîmois. Le dispositif que nous avons commencé à développer sera fabriqué à 50% avec de la technologie française et pour le reste avec des produits asiatiques pour réduire les coûts. Il sera adaptable sur tous les modèles de fauteuils roulants du marché." 

L'atelier nîmois d'AirLab industrie (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

Publireportage

Contact : info@airlab.mobi. Renseignements commerciaux,Thibaut Merletto : 04 66 26 57 25.

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité