ActualitésCulture

BAGNOLS Le légionnaire Aliksey Kent intègre les Chœurs de l’armée rouge

Le responsable de chorale montera sur scène dans le cadre d'une tournée anniversaire.

Aliksey Kent (DR)

« C’est une aventure extraordinaire pour moi », commente le Bagnolais Aliksey Kent. L’ex-légionnaire va en effet participer à la grande tournée anniversaire de l’Ensemble académique officiel des Chœurs de l’armée rouge.

Pour ses 90 ans, l’ensemble dirigé par le chef d’orchestre Gennadiy Sachenyuk a décidé d’inviter les meilleurs chorales de France à rejoindre ses 120 choristes sur scène à l’occasion de la tournée qui passera par la France, la Belgique et la Suisse du 29 mars au 21 avril prochains. Et c’est à Aliksey Kent que revient la mission de sélectionner les chorales. « Il y aura 14 chorales sur la tournée de 24 concerts », précise l’ex-légionnaire avec son légendaire accent russe. « Mon origine facilite peut-être les choses, comme mon passé de légionnaire. L’armée russe a le plus grand respect pour la Légion étrangère », ajoute-t-il, lui qui dirige également une chorale nommée Hé pourquoi pas, nom qui résume l’état d’esprit d’Aliksey Kent.

Monsieur Loyal en smoking

C’est d’ailleurs lors d’une de ses prestations que l’ancien légionnaire et restaurateur a rencontré la production des Chœurs de l’armée rouge, FGL. Le début d’une collaboration fructueuse, et « d’un rêve, ajoute le Bagnolais. Ce sont les meilleurs choristes du monde. C’est une grande fierté de travailler avec eux. » Et même de monter sur scène avec eux, puisque Aliksey Kent sera le « Monsieur Loyal » de cette tournée franco-belgo-suisse, en smoking s’il vous plaît.

La joyeuse bande d'Aliksey Kent (DR)

Ce sera pour lui l’aboutissement « d’un travail très lourd, que j’ai accompli avec un immense plaisir », affirme-t-il. Il faut dire qu’avant de pouvoir les sélectionner, il a fallu d'abord contacter les chorales. Pas forcément de la tarte : « Il y en a qui m’ont raccroché au nez !, raconte-t-il. À chaque fois, je leur disais que je n’étais pas un commercial et que je n’avais rien à leur vendre. » Malgré tout, certaines n’ont pas donné suite, sans doute impressionnées par le fait de monter sur scène avec les Chœurs de l’armée rouge pour le morceau final, l’Adieu aux Slaves. Un morceau symbolique, le dernier chanté par les Chœurs avant le tragique accident d’avion du 25 décembre 2016, qui a coûté la vie à un tiers de l’ensemble et à leur chef, le général Valéry Khalilov.

La tournée passera par Nice (29 mars), Toulon (30 mars), Marseille (31 mars), Toulouse (2 avril), Montpellier (3 avril) ou encore Lyon (7 avril) pour ne citer que les dates les plus proches, mais aussi par Paris, avec trois dates au Palais des congrès les 19, 20 et 21 avril. Les places sont d’ores et déjà à la vente ici.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité