A la uneActualités

ÉVÉNEMENT Et voici les dix finalistes de Miss Alès 2019 !

Les dix finalistes de Miss Alès 2019. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce samedi 16 février, au Parc des Expositions de Méjannes-les-Alès, se tiendra la grande soirée qui consacrera Miss Alès 2019. Objectif Gard vous présente les dix finalistes.

Émilie Dorigo

Émilie Dorigo, la candidate numéro 1. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 21 ans
Ville : Salindres
Étude / Profession : Étudiante en 2ème année de BTS économie sociale et familiale
Pourquoi Miss Alès ? "J'ai déjà participé en 2017 et j'en ai gardé de très bons souvenirs. Je retente ma chance plus motivée que jamais. J'y crois !"

Mallaury Roque

Mallaury Roque, la candidate numéro 2. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 22 ans
Ville : Garons
Étude / Profession : Aide-soignante
Pourquoi Miss Alès ? "C'est l'occasion de représenter la ville, de participer aux différents événements et aussi de tenter ma chance à l'élection de Miss Languedoc-Roussillon."

Lucie Dalle Palle

Lucie Dalle Palle, la candidate numéro 3. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 21 ans
Ville : Saint-Paul-la-Coste
Étude / Profession : Étudiante en 2e année de chirurgie dentaire
Pourquoi Miss Alès ? "Ce serait un réel honneur, le temps d'une année, de devenir l'ambassadrice de la ville et de l'Agglo d'Alès puisque je suis très attachée à mes Cévennes et à leurs habitants. Et ce serait un plaisir pour moi de partir à leur rencontre lors des événements organisés par la ville d'Alès."

Chloé Arnaud

Chloé Arnaud, la candidate numéro 4. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 18 ans
Ville : Boucoiran-et-Nozières
Étude / Profession : Étudiante en 2e année de sciences du langage et veut devenir orthophoniste
Pourquoi Miss Alès ? "C'est la deuxième année que je participe à l'élection. C'est l'occasion de représenter une ville, les couleurs du Sud ainsi que des valeurs, pendant un an. La ville d'Alès est aussi active et il y a beaucoup de choses à faire."

Perrine Boissin

Perrine Boissin, la candidate numéro 5. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 22 ans
Ville : La Calmette
Étude / Profession : Maître d'oeuvre d'exécution dans le bâtiment
Pourquoi Miss Alès ? "Parce que c'est génial ! Ce n'est pas la première élection à laquelle je participe et c'est, à chaque fois, des expériences incroyables. J'adore cette ambiance et les chorégraphies sur scène."

Prescilia Digon

Prescilia Digon, la candidate numéro 6. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 20 ans
Ville : Alès
Étude / Profession : Double licence de psychologie et d'arts plastiques
Pourquoi Miss Alès ? "J'ai déjà fait l'élection à 17 ans, ça m'a ouvert plein de portes et j'ai participé à beaucoup d'événements. Et puis, Miss Alès a beaucoup d'importance dans la ville : c'est une très belle élection."

Rebecca Reinaud

Rebecca Reinaud, la candidate numéro 7. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 18 ans
Ville : Nîmes
Étude / Profession : Étudiante en bac électricité au lycée Jean-Baptiste-Dumas à Alès
Pourquoi Miss Alès ? "C'est un rêve de petite fille d'avoir une écharpe. C'est aussi une manière de s'assumer. Et je participe aussi pour gagner !"

Sarah Perrodin

Sarah Perrodin, la candidate numéro 8. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 21 ans
Ville : Alès
Étude / Profession : BTS social en poche et envisage une formation de mandataire judiciaire à la protection des majeurs
Pourquoi Miss Alès ? "Je n'ai pas trop confiance en moi, mais je me suis finalement lancée. Entre temps, j'ai fait des séances photos qui m'ont donné un peu plus confiance."

Julia Camp Wolberg

Julia Camp Wolberg, la candidate numéro 9. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 18 ans
Ville : Alès
Étude / Profession : Terminale S au lycée Bellevue et veut devenir vétérinaire
Pourquoi Miss Alès ? "Ce serait un acheminement d'être Miss Alès parce que je n'ai pas trop confiance en moi. J'aime bien ma ville et ce serait sympa de la représenter."

Margaux Louche

Margaux Louche, la candidate numéro 10. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Âge : 20 ans
Ville : Le Mas Chabert (Rousson)
Étude / Profession : Étudiante en 2e année de fac de sciences pour devenir professeur de biotechnologie
Pourquoi Miss Alès ? "C'est un univers que je ne connais pas trop, mais j'ai rencontré des anciennes candidates qui m'ont dit que c'était une super expérience. Ça m'a donné envie d'essayer."

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

4 réactions sur “ÉVÉNEMENT Et voici les dix finalistes de Miss Alès 2019 !”

  1. Franchement, toutes devraient s’abstenir ! Avoir « la tête bien faite » est un objectif à atteindre pour toutes les femmes et non celui de s’exposer pour risquer la critique physique. Mais, comme c’est leur choix, bien fait si elles cassent leur image en acceptant ce schéma ridicule de femme objet.

    Totalement ringard. Ne sert pas la cause des femmes ni ici, ni dans le monde.

  2. Christine laissez ces jeunes filles de 18 à 21 ans oser et rêver qu’elles sont belles . Elle ont l’excuse de l’insolence de la jeunesse . La ringardise c’est croire qu’une femme jolie ne peut avoir une cervelle bien faite. Celles à mon sens qui desservent la cause des femmes sont dans les magasines , dans la pub, a la tv ou au cinéma qui acceptent d’être nues ou presque pour passer un message commercial à la planète.

  3. Bravo à vous les filles, il faut du cran pour se présenter .Je suis sure que vous avez toutes de bonnes raisons et si c’est votre choix, c’est l’essentiel. Profitez de cette soirée.
    Il y aura toujours des critiques, cela en occupe beaucoup et ils ont l’impression d’exister.
    Bonne chance à toutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité