ActualitésNîmes OlympiqueRCNG NîmesSports GardUSAM

LA MINUTE SPORT Les indiscrétions sportives de ce mardi 12 février

L'essentiel de l'actualité sportive autour du Nîmes Olympique, de l'USAM et du RCN en cinq infos !

NÎMES OLYMPIQUE

Ripart est incertain pour Dijon (photo Anthony Maurin)

Une reprise tranquille. Se sont 17 joueurs de champs et trois gardiens de but qui ont repris l’entraînement, 48h après la victoire à Nantes (4-2). Tous les vainqueurs de la Beaujoire étaient présents sauf Renaud Ripart. Le Crocos avait été remplacé dimanche par Thioub, à l’heure de jeu, car il ressentait une douleur derrière le genou gauche. L’IRM, passée ce matin n’a rien révélé de grave, seulement une inflammation. L’attaquant nîmois verra demain s’il peut s’entraîner. Dans le cas contraire, il pourrait rater son premier match de la saison.

Changement de programme. La reprogrammation du match face à Dijon, de samedi (20h) à vendredi (19h) a poussé les Nîmois à changer leur planning pour cette semaine. Du coup, il ne reste plus que deux séances d’entrainement avant d’affronter les Bourguignons. Demain matin à 10h30 et jeudi à 15h30. Interrogé à ce sujet, Bernard Blaquart est resté philosophe : « Si nous l’avions su avant, nous n’aurions pas programmé de journée de repos lundi. Il y a du travail que l’on ne pourra pas faire. Dijon aura deux jours de repos de plus que nous. Mais là il y a cinq jours entre notre précédent match. C’est plus embêtant quand il n’y a que trois jours ».

Enza à Annecy. L'ancien milieu de terrain de Nîmes Olympique, Eloge Enza-Yamissi (35 ans), était sans club depuis la fin de son contrat avec Valenciennes (L2), l'été dernier. L'international Centrafricain s'est engagé avec le Football Club d'Annecy, l'actuel leader du groupe A de National 2. En Haute-Savoie, Eloge Enza-Yamissi retrouve d'autres anciens Crocos comme son frère Manassé Enza-Yamissi (2008-2009) et Fabien Barrillon  (2014-2016). Le nouveau joueur d'Annecy a porté les couleurs de l'Olympique d'Alès lors de la saison 2002-03 et celles de Nîmes de 2003 à 2005.

RCN

Tom Llabres, l'homme du match RCN lors de la victoire 26-3 face à Saint-Sulpice (photo RCN)

Llabres, homme du match. "Un troisième ligne, c’est un esprit d’arrière dans un corps d’avant ou l’inverse". Cette formule de Jean-Pierre Rives sur le poste va si bien au troisième ligne nîmois Tom Llabres. Coureur infatigable aimant s’intercaler dans la ligne des trois-quarts, chasseur de 9 et de 10, le capitaine de la touche du Rugby Club Nîmois est un puncheur. Pas un monstre, non, plutôt un guerrier. Il cultive le goût du contact et de l'affrontement. Dynamiteur en titre, Tom Llabres est un défenseur acharné. Le sens du sacrifice et de l’abnégation en bandoulière, mais avec toujours cette envie d’être au cœur du jeu pour faire vivre le ballon. À l’image de l’ADN du Rugby Club Nîmois dont il est un des plus grands ambassadeurs.

USAM

Les mêmes qu'à Nantes. Trois jours après la courte élimination 23-21 en 8e de finale de Coupe de France, les Nîmois enchaînent avec la réception de Saint-Raphaël pour la reprise du championnat. Pour ce match important dans la course à la qualification européenne, Franck Maurice a décidé de retenir le même groupe que le précédent match. Nicolas Nieto et Benjamin Gallego sont toujours blessés, remplacés les jeunes Tom Poyet et Aurélien Padolus.

Les 15 joueurs retenus : Desbonnet, Paul; Salou, Poyet, Suty, Nyateu, Dupuy, Padolus, Prandi, Brasseleur, Tobie, George, Rebichon, Sanad et Gérard.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité