Éco StoryEconomiePubli Reportage

ÉCO STORY Avec sa stratégie de marketing territorial, le Gard rhodanien veut renforcer son attractivité

Publi Reportage

Le groupe projet qui travaille sur le stratégie de marketing territorial de l'Agglo du Gard rhodanien (DR)

Savoir-faire, faire savoir : le Gard rhodanien s’est engagé au cours des derniers mois dans une démarche de marketing territorial. Une question d’attractivité économique, mais pas seulement.

L’idée a germé lors de l’élaboration du projet de territoire de l’Agglo : « Tous les socioprofessionnels, quelque soit leur filière, ont estimé qu’il fallait travailler sur l’attractivité du territoire, à l’intérieur et à l’extérieur », explique la directrice du Pôle développement économique de l’Agglo du Gard rhodanien, Emily Pagès. Il s’agit donc de travailler sur les flux entre le territoire et son extérieur, en clair d’augmenter les flux de population et les flux économiques entrants, et de ralentir les flux sortants, qu’il s’agisse d’entreprises, d’artisans, de touristes, d’étudiants, de consommateurs ou encore de retraités.

Une démarche dans l’air du temps : les démarches de marketing territorial ont le vent en poupe, alors que les Agglos sont de plus en plus en concurrence pour accueillir la population et l’activité économique. Il s’agit donc de savoir se montrer attractif, et de faire connaître ses atouts au plus grand nombre.

Concrètement, le pôle Développement économique de l’Agglo et la Maison de l’emploi du Gard rhodanien travaillent main dans la main sur cette question, la démarche étant éminemment collective. D’ailleurs, un comité de pilotage réunissant des acteurs institutionnels, économiques et associatifs a été mis en place et s’est réuni pour la première fois en septembre dernier. Il travaille en coordination avec une cellule opérationnelle, qui compte notamment un expert externe (nous y reviendrons), et un groupe projet qui regroupe les acteurs économiques du territoire.

De quoi co-construire une stratégie qui tient la route. « Nous travaillons tous ensemble, nous avons tous intérêt à ce que le territoire soit attractif, ajoute Emily Pagès. C’est un peu la même démarche que pour le tourisme. » Dans le tourisme, rattaché au Pôle développement économique, les socioprofessionnels et l’Agglo ont crée la destination Provence Occitane et travaillent en coopération.

Des actions mises en place dès 2019

Trois cibles de cette stratégie de marketing territorial ont d’ores et déjà été définies : « Les entreprises situées dans un rayon de deux heures autour du territoire, pour créer de l’emploi, les futurs salariés de nos entreprises et leurs conjoints, et des ambassadeurs », explique Emily Pagès. Dans tous les cas, il s’agit de « travailler sur la perception du territoire et de voir quels outils concrets nous pouvons mettre en oeuvre pour améliorer son image », ajoute-t-elle.

Pour une meilleure efficacité, le pôle développement économique de l’Agglo et la Maison de l’emploi ont choisi de faire appel à un expert, et pas n’importe lequel puisqu’il s’agit de Vincent Gollain. Docteur en sciences économiques à l’université de Paris Panthéon Sorbonne, il est à la tête de l’entreprise leader dans le monde francophone sur les questions de marketing territorial et d’attractivité des territoires. Vincent Gollain a pour méthode de mettre les acteurs économiques au coeur du projet et d’évaluer, grâce à une méthode de son crû, l’offre territoriale, en tenant compte des besoins du client et de l’environnement. Une méthode qui a fait ses preuves, et qui a convaincu les décideurs du Gard rhodanien.

La démarche a logiquement commencé par un diagnostic. Une large collecte d’informations a été lancée, à l’aide notamment de questionnaires adressés aux entreprises du territoire, aux entreprises nouvellement implantées sur le territoire et à celles implantées hors du territoire. Les premiers résultats révèlent que « ce qui fait venir les entreprises c’est l’accès à des voies rapides, la possibilité de faire du business avec d’autres entreprises de leur secteur, le prix du foncier ou encore les taxes peu élevées, des choses très pratiques », indique la directrice du Pôle développement économique de l’Agglo.

Quant aux futurs salariés, pour les attirer « nous sommes en train de co-construire un argumentaire pour montrer les atouts du territoire », poursuit-elle. À partir de ces informations et des travaux menés par le groupe projet notamment, un troisième comité de pilotage se tiendra fin mars afin de valider le plan d’action. Des actions seront mises en place dès 2019, notamment de communication, mais des actions à moyen ou long terme sont également envisagées.

Pour aller plus loin

Il est possible de répondre au questionnaire ici.

Vous avez un projet de création ou de reprise d’entreprise ? L’Office des entreprises de l’agglomération du Gard Rhodanien est situé à la Maison de l’entreprise, rue Fernand-Jarrié à Bagnols. Il est ouvert du lundi au jeudi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, et le vendredi de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 16h30. Plus d’informations sur le site internet de l’Office, au 04 66 79 38 00 et par mail à l’adresse suivante : contact.eco@gardrhodanien.com.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité