Faits Divers

GARD L’émouvant témoignage d’une automobiliste agressée et frappée pour avoir doublé un conducteur

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo achive / Objectif Gard

Un homme et deux femmes viennent d'être condamnés, ce jeudi en début d'après-midi, par le tribunal correctionnel de Nîmes. Ils sont responsables d'une violente agression sur une conductrice survenue le 11 janvier dernier à Nîmes.

Ce vendredi-là, une jeune femme rentre de son travail à Nîmes pour se rendre chez elle dans un petit village. Elle emprunte la route Nationale 106 en direction d'Alès comme elle le fait depuis dix ans maintenant. Alors qu'elle double une voiture au col de Barutel, sur la commune de Nîmes, un homme au volant et deux passagères semblent s'énerver et le conducteur fait des écarts de conduite. Le chauffard n'apprécie pas d'avoir été doublé.

L'irascible conducteur oblige la jeune femme à s'arrêter et là va débuter une explication nerveuse avec des coups infligés. "J'étais bloquée sur la route. Il est sorti en furie. J'ai rapidement compris ce qui allait m'arriver. Il était dans une telle excitation, je me suis dit que j'allais passer un mauvais moment. J'ai eu très peur", déclare encore émue de revivre la scène la jeune femme, policière au commissariat de Nîmes.

Elle poursuit à la barre du tribunal : "J'ai pris des coups, un coup de poing à la tempe, un autre à la joue. Il m'a arrachée une boucle d'oreille. Il m'a crachée dessus, dans la bouche. Je suis obligée de faire des analyses sanguines tous les deux mois à cause de ça", poursuit-elle des trémolos dans la voix. Pour sa défense, le mis en cause, qui est détenu depuis les faits, explique qu'il a été insulté par sa future victime qui lui aurait fait des gestes déplacés.

Le conducteur agressif se trouve dans la voiture avec deux jeunes femmes -deux sœurs - et un bébé d'un mois. Des femmes qui ne seraient pas intervenues pour calmer la situation. "Bien au contraire ! Ils se sont mis à trois pour agresser une automobiliste et venir jusqu'à l'audience pour salir sa réputation", dénonce le vice-procureur, Patrick Bottero, qui réclame 3 ans ferme pour le conducteur et 6 mois pour les deux femmes.

Le tribunal a sanctionné le chauffard, déjà connu pour trois autres condamnations, par une année de prison sans assortir la peine d'un maintien en détention. Les deux sœurs ont écopé de 6 mois avec sursis.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GARD L’émouvant témoignage d’une automobiliste agressée et frappée pour avoir doublé un conducteur”

  1. « Le tribunal a sanctionné le chauffard, déjà connu pour trois autres condamnations, par une année de prison sans assortir la peine d’un maintien en détention. »
    ???? il faut donc faire quoi pour aller en prison.
    Imaginons la femme du juge à la place de la jeune fille.
    J’espère qu’elle a des amis costauds, ayant la patience qu’un jour , cette crapule les double en voiture…….
    Ces jugements donnent un réel sentiment d’impunité à la racaille (ou raclure, au choix..)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité