Actualité générale.

GESTION DE L’EAU Nîmes métropole et Véolia scellent leur accord

Le président centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud, et Frédéric Van Heems, directeur général de la société Véolia (Photo : Coralie Mollaret)

Nîmes métropole et Véolia ont signé, cet après-midi, le nouveau contrat pour la gestion de l’eau et de l’assainissement. Un marché de 185 M€ qui courra sur une durée de huit ans.

Après la tempête, une mer d’huile. En proie il y a quelques semaines aux polémiques et autres recours judiciaires, le nouveau contrat pour la gestion de l'eau vient d’être attribué à Véolia. Cette signature met fin à 50 ans de gestion par son concurrent, La Saur. Une gestion qui avait fait les gros titres de Cash Investigation (France 2), l’émission présentée par Élise Lucet.

« Nous l’avons échappé belle !»

Mardi, le tribunal administratif de Nîmes a validé le choix de Nîmes métropole. « Vous avez devant vous des hommes heureux. Certains voulaient mettre en doute notre impartialité. Désormais cet épisode est derrière nous », se réjouit le président centriste de Nîmes métropole, Yvan Lachaud. À ses côtés, le directeur général de Véolia, Frédéric Van Heems renchérit : « C’est une grande joie pour nous. Le contrat signé avec Nîmes métropole (*) est le plus important de la région Sud (ex-Languedoc Roussillon et Aveyron) ».

À travers ce contrat, Yvan Lachaud signe aussi une victoire politique. Sans citer le maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier, et les élus qui ont voté contre le choix de Véolia, le patron de l'Agglo nîmoise lâche un « nous l’avons échappé belle ! À une voix près, le contrat ne passait pas pour des raisons bassement politiques, allant contre les intérêts des habitants. » Délégué à l’assainissement, Jean-Claude Mazaudier, qui doit avoir une idée en tête, balance un énigmatique « moi, le matin, j’aime me regarder dans la glace ! » 

D’une durée de huit ans, « ce contrat permettra à l’Agglo de faire 80 M€ d’économies. » Elles seront reportées sur « le prix de l’eau qui baissera de 15% au 1er janvier 2020, soit une diminution de 30 centimes le mètre cube. » « Nous avons trouvé le bon équilibre qualité/prix sans tomber dans la spirale "low cost" », soutient Véolia, qui a promis contractuellement de faire passer le taux de rendement à 82%.

Et maintenant ?

Véolia a encore du pain sur la planche. Présents lors de cette signature, les représentants des salariés de La Saur se sont entretenus avec ceux du nouveau prestataire de service. Un nouveau délégataire va rentrer dans une « période de tuilage » pour permettre au 114 salariés qui gèrent actuellement l’eau et l’assainissement d’intégrer Véolia. « Ils seront rencontrés individuellement avant l’été », indique le directeur général.

Qu'en est-il des autres ? Ceux embauchés à la direction régionale ou au centre de formation ? « On ne s’est pas engagé à les reprendre. Ils ne font pas partie de ce contrat », répond Frédéric Van Heems. Exercer un chantage sur le personnel ne me parait pas très sain. » Business is business.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

* Le contrat de Nîmes regroupe 18 contrats de distribution d’eau et d’assainissement. « Un cas d’école », selon la société Véolia.

Et aussi :

Véolia installe sa direction Gard-Lozère à Nîmes. Localisée à Alès, Véolia va déménager sa direction à Nîmes. Des recrutements sont prévus, selon la direction générale. Aussi la société cherche-t-elle des locaux pour installer son « Carré de l’eau », chargé d’accueillir les usagers. Des pistes sont envisagées sur l’avenue Salvadore Allende ou Magna Porta.

Salariés : quel statut ? Dans le jeu des négociations, les salariés veulent savoir s’ils seront repris directement par Véolia ou par l'entreprise que compte créer la multinationale pour gérer le contrat nîmois. Une différence qui se fera sentir sur leurs conditions de travail (salares, avantages, primes...). 

Lire aussi : NÎMES MÉTROPOLE Pourquoi Véolia gérera l’eau et l’assainissement en 2020

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “GESTION DE L’EAU Nîmes métropole et Véolia scellent leur accord”

  1. Quelle victoire…. Virer les salariés alèsiens pour embaucher des Nîmois…… A moins que l’idée soit de faire travailler à Nîmes ceux qui travaillent actuellement à Alès. Dans tous les cas, pas un emploi créé…..

  2. Tiens un chantage de personnel pour la saur c’est pas bien mais quitter alès pour Nîmes c’est très bien ! Si ce n’est pas du chantage au personnel ça !! Que des charlots Véolia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité