Actualités

ALÈS Des truites arc-en-ciel déversées dans le Gardon

Les truites déversées pèsent entre 600 gr et 1 kg. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

150 kg de truites arc-en-ciel repeuplent le Gardon d’Alès depuis ce mercredi matin. Une opération menée par l’AAPPMA (*) à quelques jours de l’ouverture de la pêche, programmée ce samedi 2 mars dans la capitale des Cévennes.

Dans des grands seaux noirs placés à l’arrière d’un 4x4 tout terrain, les truites arc-en-ciel s’apprêtent à rejoindre le Gardon. Au volant, Michel Maurin, président d’honneur de l’AAPPMA alésienne, est comme un poisson dans l’eau. Il faut dire que la pêche, c’est sa passion depuis toujours. « Je ne me rappelle même plus à quel âge j’ai commencé tellement cela remonte ! », rigole-t-il. Mais il se souvient avec nostalgie de toutes ces journées passées avec son grand-père sur les bords de l’Avène à traquer le poisson. « Aujourd’hui, les anciens ont disparu et les jeunes ne vont pas à la pêche. C’est dommage…, regrette-t-il. Pourtant, c’est une activité qui s’est modernisée. Tout le monde a cette image du vieux pêcheur assis dans son fauteuil au bord de la rivière alors qu’en réalité, la pêche c’est du sport ! Il faut se déplacer en permanence. »

Lâcher de truites dans le Gardon. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Si la plupart des jeunes boudent ce loisir, les pêcheurs issus de générations plus anciennes restent encore relativement nombreux à fouler chaque jour les berges du Gardon. « Je dirais qu’ils sont entre douze et vingt quotidiennement », constate Vincent Ravel, président de l’AAPPMA. Pour qu’ils trouvent du plaisir dans leur pratique, des lâchers de poissons sont régulièrement organisés. Ce mercredi matin, 150 kg de truites arc-en-ciel, qui peuvent être pêchées toute l’année, ont été déversées sur le parcours « no kill » où toutes les prises sont systématiquement remises à l’eau. « Cela va permettre aux pêcheurs de se mettre en jambe avant d’aller en tête de bassin versant pour pêcher la truite sauvage », explique Vincent Ravel. Dans les prochains jours, encore 250 kg de truites arc-en-ciel rejoindront le Gardon à différents endroits. Au total, dans l’année, 2,2 tonnes de poissons tous confondus sont lâchés dans le cours d’eau (black-bass, gardon, tanche, brochet, perche, carpe…), dont 1,4 tonnes de truites.

Élodie Boschet

* AAPPMA : Association agréée de pêche et de protection des milieux aquatiques

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité