A la uneActualitésSociété

NÎMES Tout bon pour les vacances au Mas Boulbon

Accueil de loisirs pas comme les autres, le Mas Boulbon est un havre de paix à deux pas de la ville.

L'entrée du Mas Boulbon (Photo Anthony Maurin).

C'est plus qu'un espace éducatif... Le Mas Boubon a une véritable histoire et est devenu au fil des siècles un site réservé aux pitchounets afin qu'ils y passent des vacances agréables à deux pas de la maison tout en apprenant ce l'essentiel de la vie à la campagne.

Une vaste allée de platanes gigantesques. Un long cheminement du portail à la maison de maître pour accéder à un terrain de quatre hectares morcelé en secteurs de jeux. À l'entrée, à droite, deux terrains de foot, plus loin le parc à poneys, un beau parcours d'accrobranches, une cour et une grande terrasse. Ici, les adultes moniteurs se déplacent à bicyclette pour gagner du temps !

Un parcours d'accrobranches et un espaces pour les poneys (Photo Anthony Maurin).

Abandonnée après les guerres de religion, cette ancienne ferme fut aussi une maison de repos pour des séminaristes et un lieu d'apprentissage pour orphelins. De son passé, le Mas Boulbon a tiré une vocation, celle de faire vivre une douce vie aux enfants qui y viennent.

Centre de loisir pour les 6-13 ans, la structure est rodée. " On a 169 enfants ! Ils peuvent faire du décodage informatique, du sport - beaucoup de sports -, du jardinage, du poney trois fois par semaine, de la radio en se mettant dans la peau de journalistes. Ils peuvent jouer aux Pokémon, faire de la pâte à sel, de la danse, des maths, de la peinture... Il font plein de choses ! ", affirme Sylvie, la directrice qui s'occupe du centre pendant les vacances depuis plus de quatre ans.

Codage informatique et Pokémons à l'intérieur (Photo Anthony Maurin).

Pour Kerina, Juliette et Alicia, c'est peinture ! Pour d'autres, c'est foot. Certains viennent d'en finir avec les poules et le jardin quand les derniers sont à l'intérieur devant des écrans, des jeux de société ou au gymnase pour une session de foot en salle. " Jeudi, c'est Carnaval ! Pour les petits c'est bien, pour les grands c'est plus compliqué de les voir se déguiser. Vendredi, nous amenons 50 jeunes à l'Aigoual. Certains iront au Spot en centre-ville pour faire une boum encadrée. Je veux que les enfants puissent s'amuser ", avoue Sylvie.

Épouvantail rock'n roll, un poulailler et autant de bons moments passés à l'extérieur (Photo Anthony Maurin).

Le parcours d'accrobranches n'est pas encore ouvert. " On ne pouvait pas prévoir un tel climat ! ", assure tristement Sylvie. Trois bus viennent récupérer ces enfants des quartiers sud de Nîmes. Clos d'Orville, Haute Magaille, Talabot sont les secteurs de prédilection mais chaque famille peut prétendre à l'inscription au Mas Boulbon. Les centres ressources y ont aussi leurs habitudes.

Atelier peinture (Photo Anthony Maurin).

" Nous sommes vingt adultes animateurs. J'ai amené avec moi mon savoir-faire car j'ai du savoir-faire. Il faut l'exploiter car ici c'est un peu compliqué. c'est très grand alors il faut être vigilant. Nous essayons de faire une démarche d'éco-centre. Nous trions les déchets de notre goûter. C'est pas facile mais on y arrive ! ", poursuit Sylvie.

Au Mas Boulbon une apicultrice peut passer pour des démonstrations. On peut aussi parler prévention des risques d'inondations, de romanité, d'écologie ou de création informatique.

Mas Boulbon : 1099 Chemin du Mas Boulbon 30000 Nîmes. Tel : 04.66.28.40.87 ou 04.66.28.40.84.

À l'arrière, un autre vaste parc arboré (Photo Anthony Maurin).
À l'avant, des terrains de jeux (Photo Anthony Maurin).
Les cours de journalisme radio (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 35 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité