A la uneActualitésSports GardUSAM

USAM Ne pas caler face à Dunkerque

Invaincu en championnat en 2019, Nîmes doit conserver cette dynamique, ce soir à 20h45, face à Dunkerque.

O'brian Nyateu et les siens vont jouer deux fois d'affilée au Parnasse (photo Anthony Maurin)

Plus que jamais en quête d'Europe, Nîmes affronte Dunkerque ce soir (20h45) pour le compte de la 16e journée de Starligue. 

Cette semaine c'est surtout en coulisses que l'USAM a fait parler d'elle avec l'annonce de la signature pour la saison prochaine de la star internationale Michaël Guigou, capitaine de l'équipe de France aux récents Mondiaux. Après cette présentation en grande pompe lundi, c'est l'heure de retourner au terrain. Le moral est au beau fixe côté nîmois avec deux victoires consécutives en championnat, contre Saint-Raphaël (30-28) et à Cesson-Rennes (30-23). Seul la qualification en Coupe EHF en fin de saison occupe l'esprit de la Green Team, désormais 4e avec 23 points et qui compte garder sa victoire d'avance sur Chambéry, doublé la journée précédente.

"On sait que l'on doit être dans les cinq. À domicile, on a envie de tout gagner", commente Franck Maurice. Ses joueurs ont l'opportunité de poursuivre en recevant deux fois consécutivement au Parnasse ; Dunkerque puis Tremblay. La première bataille à livrer est donc ce soir face aux Nordistes. Classés neuvièmes (12 points), ils ont mis fin à une série de six matches sans victoire la semaine passée en battant Saint-Raphaël (29-27). Les hommes de Patrick Cazal n'avaient plus gagné en  Starligue depuis le 7 novembre dernier : 25-17 contre Cesson-Rennes lors de la 8e journée.

Les retrouvailles avec Garain : "c'est anecdotique"

Une équipe qui revient en forme mais est-elle capable de casser la dynamique de Nîmes ? "Sur les onze rencontres qui restent à jouer, il y en aura certaines que l'on jouera avec moins d'intensité. Mais si on y met la même implication, il y aura toujours match", analyse le coach gardois. Ce dernier s'attend à "un combat compliqué face à une grosse défense". 

Lui aussi pourra proposer une réponse à ce niveau avec les retours des deux pivots Nicolas Nieto et Benjamin Gallego : "C'est bien d'avoir l'infirmerie vide à ce moment de la saison. Cela dit, les absences ont permis d'asseoir certaines certitudes avec les jeunes qui ont apporté leur fougue et leur insouciance". Aurélien Padolus sera d'ailleurs le 16e homme du groupe nîmois.

Ce Nîmes-Dunkerque sonne déjà le retour de Dylan Garain au Parnasse qui, après six mois dans le Gard, a dit adieu à son aventure usamiste en retournant à Dunkerque début février. "C'est anecdotique", répond dans un premier temps son désormais ex-coach. "J'espère qu'il va trouver ce qu'il veut mais je n'ai pas d'amertume à son égard." Un passage raté à Nîmes pour Dylan Garain qui devrait certainement disputer quelques minutes ce soir. Lors de sa dernière sortie avec Dunkerque face à Saint-Raphaël, il a inscrit un but sur deux tentatives. Pour décrocher une douzième victoire, les Usamistes peuvent s'appuyer sur le match aller remporté 27-25 afin d'éviter de caler face à Dunkerque.

Corentin Corger  

Le groupe complet : Desbonnet, Paul ; Gallego, Nieto, Salou, Suty, Nyateu, Padolus, Prandi, Dupuy, Tobie, Brasseleur, Rebichon, Sanad, Gérard et George.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité