A la uneActualitésHandballSports GardUSAM

USAM Une victoire en or

Nîmes s’est imposé au Parnasse face à Dunkerque 27-25. l’Europe se rapproche pour l’USAM.

Brasseleur et les Nîmois ont décroché une victoire précieuse (photo USAM)

Aix-en-Provence et Saint-Raphaël, deux potentiels rivaux pour le top 5, s’étaient inclinés mercredi soir. Du coup, l’occasion était trop belle pour les Nîmois d’accentuer leur avance au classement.

« On veut la coupe d’Europe et voir des équipes dont on n’arrive pas à prononcer le nom », avait hurlé le speaker, avant le match.

L’USAM attaquait cette rencontre de la meilleure des façons. Pour fêter son 27e anniversaire, Rémi Desbonnet, le gardien de but nîmois, multipliait les arrêts, et il marquait même un but. Mohammad Sanad, faisait un sans faute, et la défense de la Green Team était intraitable avec seulement trois buts encaissés dans le premier quart d’heure. Le match tournait à la démonstration, et même en infériorité numérique, Nîmes était meilleur que Dunkerque (12-5, 17e). Mais la machine verte allait s’enrayer. Bellahcene, le gardien de but nordiste sortait le grand jeu. Avec 12 arrêts en première période, il remettait son équipe dans le match. Il ne se privait pas non plus de chambrer le public, à chacune de ses parades. L’USAM passait six minutes sans faire trembler les filets adverses. Dunkerque grignotait son retard pour ne compter que deux unités de déficit à la mi-temps (13-11).

Prandi libère le Parnasse à 4 secondes de la fin

Après la pause, le bras de fer reprenait de plus belle. Quand Nîmes pensait avoir fait le plus dur, Dunkerque revenait dans le match. La tache de l’USAM était plus compliquée que prévue. La Green-Team procédait par à-coup mais sans débarrasser de son visiteur. Le Parnasse, plein comme un œuf, retenait son souffle car les Nordistes comblaient inexorablement leur retard. Les fans des Vert tremblaient puisque dans la dernière minute, Nîmes n’avait qu’un but d’avance.

C’est Prandi, l’homme de la seconde période, qui libérait les nîmois avec un but à quatre secondes du terme. L’USAM s’imposait 27-25 et faisait un pas supplémentaire vers une qualification européenne. La Green Team est désormais quatrième avec deux points d’avance sur le 5e (Chambéry) et neuf sur le 6e (Aix-en-Provence). Le souhait du speaker était presque réalisé. Il y aura très probablement des équipes dont on n’arrive pas à prononcer le nom qui viendront au Parnasse.

Norman Jardin

 

16e journée de Lidl starligue. USAM – Dunkerque 27-25. Le Parnasse. Mi-temps : 13-11. Spectateurs : 3 500.

 USAM : Desbonnet (16/40), Paul ; Gallego (0/1), Suty, Rebichon (1/1), Salou (3/3), Nyateu (1/4), Dupuy (1/2), Padolus, Tobie (1/2), Nieto, Prandi (8/12), George, Gérard (2/7), Sanad (8/10), Brasseleur (1/6). Entraîneur : Franck Maurice.

 DUNKERQUE : Bellahcene Grams, Garain, Nkondia (1/1), Taboada (7/15), Sulholeznik, Pineiro-Martin (1/1), Thellier, NGoma (1/1), Pelayo (3/10), Davyes (4/7), Rahim (1/2), Langaro (4/9), Lippens, Butto (3/9). Entraîneur : Patrick Cazal.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité