ActualitésCulture

ALÈS Festival Itinérances : hommages à Michel Seydoux et Abel & Gordon

Le 37e Festival Cinéma d'Alès - Itinérances se déroulera du 29 mars au 7 avril 2019 et comptera, parmi ses invités, les réalisateurs et comédiens Abel & Gordon et le producteur français Michel Seydoux. Le Festival leur rendra hommage au travers de nombreux films.

Abel & Gordon

Reçus en 2006 à Alès pour une avant-première de leur premier long métrage L’Iceberg (coréalisé avec Bruno Romy), Abel & Gordon seront de retour au Festival pour une intégrale de leurs films (complétée d’une carte blanche) qui témoignera de leur génie comique, devant comme derrière la caméra.

De leurs formidables courts métrages à Paris pieds nus avec Pierre Richard, la filmographie du duo belgo-canadien en fait les dignes héritiers de Chaplin, Keaton, Laurel & Hardy, Tati ou Étaix, et les cousins malicieux de leurs contemporains Aki Kaurismäki et Elia Suleiman. Nourri de leur expérience de la scène, avec quatre spectacles qui ont fait le tour du monde (et une escale triomphale au Cratère en 2009), leur humour est intemporel mais en rien étanche au monde qui les entoure.

Les films présentés :

Paris pieds nus d'Abel & Gordon (France/Belgique, 2016)
La Fée d'Abel & Gordon et Bruno Romy (Belgique/France, 2011)
Rumba d'Abel & Gordon et Bruno Romy (Belgique, 2008)
L'Iceberg d'Abel & Gordon et Bruno Romy (Belgique, 2005)
Walking on the Wild Side d'Abel & Gordon (Belgique, 2000) - court métrage
Rosita d'Abel & Gordon (Belgique, 1997) - court métrage
Merci, Cupidon d'Abel & Gordon et Bruno Romy (Belgique, 1994) - court métrage
Ainsi qu'une séance carte blanche d'un film de leur choix.

Michel Seydoux

C'est le parcours d’un producteur qui sera à l’honneur à travers l’hommage rendu à Michel Seydoux. Benjamin d’une incontournable fratrie du cinéma français et européen (aux origines gardoises), Michel Seydoux a accompagné de grands talents de l'histoire du cinéma.

Avec sa société Camera One fondée en 1971, il a produit ou coproduit une cinquantaine de films signés de cinéastes aussi différents et singuliers que Nikita Mikhalkov, Alain Cavalier, Alejandro Jodorowsky, Alain Resnais, Peter Greenaway, Claire Denis, Jean-Paul Rappeneau, Joseph Losey, Patrice Chéreau, François Reichenbach, Maurice Dugowson, Catherine Corsini, Diane Kurys, Marco Ferreri…  sans oublier Daniel Duval dont le second long métrage, L’Ombre des châteaux, vient d’être restauré.

Si c’est bien un pan de l’histoire du cinéma qui sera revisité, cette histoire est loin d’être terminée puisque Michel Seydoux produit notamment le prochain film d’Alain Cavalier après ses six magnifiques Portraits XL. Homme de passion, ce producteur atypique a également présidé quinze ans durant le LOSC, club de football de Lille, avec lequel il a notamment réalisé en 2011 un doublé Coupe de France/Championnat.

Les films présentés :

La Danza de la Realidad d’Alejandro Jodorowsky (Chili / France, 2013)
Jodorowsky's Dune de Frank Pavich (États-Unis / France, 2013)
Le Filmeur d’Alain Cavalier (France, 2005)
On connaît la chanson d’Alain Resnais (France / Grande-Bretagne, 1997)
Urga de Nikita Mikhalkov (France, 1991)
Cyrano de Bergerac de Jean-Paul Rappeneau (France, 1990)
Don Giovanni  de Joseph Losey (États-Unis / Italie / France, 1979)
L’Ombre des châteaux de Daniel Duval (France, 1977)
F comme Fairbanks de Maurice Dugowson (France, 1976)

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité