A la uneSports GardUSAM

USAM Enchaîner sans se retourner

Désormais quatrième, l'USAM a l'occasion de poursuivre son invincibilité face à Tremblay. Coup d'envoi 20h.

Elohim Prandi a été un grand artisan du succès obtenu face à Dunkerque (photo USAM)

Plus que jamais en route pour l'Europe avec sa quatrième place, Nîmes (4e, 25 pts) reçoit Tremblay-en-France (9e, 12 pts) pour la 17e journée de Lidl Starligue. Coup d'envoi 20h. 

C'est une équipe de l'USAM, toujours invaincue en championnat en 2019, qui reçoit Tremblay-en-France, ce soir, pour la deuxième rencontre consécutive au Parnasse. Après trois victoires acquises contre Saint-Raphaël (30-28), Cesson (28-23) et Dunkerque (27-25), Nîmes est en passe de réaliser une bonne deuxième partie de saison. Enfin !

Pour concrétiser cette belle entame, il faut s'imposer face à Tremblay-en-France. Afin de continuer à regarder devant et non derrière. Une équipe visiteuse quasiment maintenue, classée dans le ventre mou du championnat et largement à la portée des hommes de Franck Maurice.Même s'ils n'ont pas grand chose à jouer, les Franciliens restent une formation accrocheuse. Cette dernière est celle qui a concédé le plus de matches nul cette saison. Cela est arrivé à quatre reprises notamment face à Montpellier (24-24) et à Dunkerque (24-24). Néanmoins, les Tremblaysiens restent sur cinq journées d'affilée sans victoire dont trois défaites consécutives en Lidl Starligue.

Enchaîner les succès pour conforter la place au pied du podium que les Nîmois ont récemment piqué à Chambéry. Les Usamistes doivent profiter d'un calendrier plus abordable en mars pour faire le plein de points face à Tremblay, Toulouse et Pontault-Combault. Avant d'amorcer une fin de saison très compliquée qui débutera avec un déplacement à Aix lors de la 20e journée et l'affrontement dans la foulée des trois premiers du général. Si la Green Team ne perd pas trop de plumes lors de ce terrible parcours, il y aura peut-être une finale de la quatrième place à jouer contre Chambéry, lors de l'ultime journée. Ou pourquoi pas jouer plus ?

Même si cela semble prétentieux de regarder devant, la Green Team peut se dire qu'elle n'est qu'à deux points du voisin Montpellier !

Corentin Corger

Le groupe retenu : Desbonnet, Paul ; Gallego, Nieto, Salou, Padolus, Suty, Nyateu, Prandi, Dupuy, Tobie, Brasseleur, Rebichon, Sanad, Gerard et George.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité