A la uneActualitésSociété

EN IMAGES À La Grand’Combe, les femmes donnent de la voie

Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Au petit matin, ce vendredi 8 mars, les Grand'Combiens ont découvert que certaines rues de leur village ne portaient plus leurs noms habituels... 

Le square Mendès France, où se dresse l'Hôtel de Ville, est devenu le square Geneviève Anthonioz de Gaulle, la rue Abbé Méjan se nomme rue sœur Emmanuelle, le boulevard Talabot s'est transformé en boulevard Diane Fossey... Toutes les plaques sur lesquelles figuraient des noms d'hommes, soit plus d'une quarantaine, ont été remplacées, le temps d'une journée, par des personnalités féminines. Une façon originale de célébrer la journée internationale des droits des femmes, une cause qui tient particulièrement à cœur à la municipalité grand'combienne. C'est elle qui a mené l'opération, sous la houlette de Sophie Millot, adjointe aux affaires scolaires.

Ce 8 mars était aussi l'occasion de baptiser le pont des Pelouses du nom de Lucie Aubrac (nous y reviendrons dans un prochain article) et de dévoiler les dix personnalités féminines soumises au vote citoyen qui permettra de donner, pour la troisième année, le nom d'une femme à un espace public de la ville. Les noms sont les suivants : Marguerite Yourcenar, Anne Franck, Gisèle Halimi, Simone de Beauvoir, Claudie Haigneré, Louise Michel, Éloïse Larribe, Rosa Luxembourg, Angela Davis et George Sand. Une exposition à l'emplacement des panneaux électoraux ainsi qu'à la médiathèque permet de découvrir les parcours de ces femmes. Le vote est ouvert à l'accueil de la mairie jusqu'au 8 mai.

En images

Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
La médiathèque Germinal est devenue la médiathèque Colette. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
La salle Marcel Pagnol devient la salle Jacqueline Maillan. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Photo Élodie Boschet/Objectif Gard
Les dix personnalités féminines sont exposées sur les panneaux électoraux. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité