ActualitésSociété

NÎMES Les EGCiales pour des relations commerciales optimisées

Le lycée de la CCI Gard accueillait les EGCiales 2019. La Nîmoise Manon Ramos était en finale.

C'est la chenille qui redémarre... ! (Photo Anthony Maurin).

Pour le lycée de la CCI Gard et ses élèves, l'EGC de Nîmes (portes ouvertes le 13 mars prochain) offre une réalité sur la vie professionnelle non négligeable. Et quand on est élève en formation dans ce lycée professionnalisant et surtout dans cette filière, autant dire que cela a une sacrée importance !

Les EGCiales sont un concours de vente annuel entre toutes les écoles du réseau EGC. Il met en compétition l'ensemble des étudiants de 1ère année avec pour défi de faire preuve de talent de négociateur face à un jury de professionnels et d’enseignants spécialistes de la vente.

Dans le hall d'entrée, les élèves discutent de leur épreuve (Photo Anthony Maurin).

Les EGCiales, sorte de rite de passage, de moment de vie auquel il faut se frotter, d'instant de chaleur qu'il faut défier, permettent aussi de développer son caractère et de forger ses valeurs professionnelles. Faire des études théoriques et les mettre ainsi en pratique ne peut être une mauvaise chose.

Tenue élégante de rigueur pour les concurrents, les étudiants sont rapidement dans le bain. Dans le hall d'entrée, le débriefing est déjà d'actualité. On parle des enjeux, des sujets, mais aussi du jury. Forcément, il y a des mines heureuses et d'autres désappointées...

Direction la finale ? (Photo Anthony Maurin).

Avant les résultats des 1/2 finales, la vice-principal et directrice adjointe, Béatrice Bellet, l'avoue bien volontiers, "Merci à tous les membres du jury d'être venus pour nous aider. C'est une belle compétition et c'est très important pour nous d'accueillir ici des professionnels. Huit candidats étaient qualifiés pour les 1/2 finales, seuls deux le seront pour la finale".

Deuxième à se hisser au sommet des EGCiales 2019, Alexandre Noat de l'EGC de Rodez avec 77/80 points. Première, et étonnée d'un tel score au vu de la réaction d'un membre du jury à son égard, Manon Ramos avec 78/80 points. Un quasi carton plein qui fait chaud aux cœurs de Nîmois de l'EGC Nîmes.

À gauche, les membres du jury, à droite, Alexandre Noat et Manon Ramos (Photo Anthony Maurin).

Avant la finale, mais après les 1/2, s'élèvent d'une salle de classe les cris de soulagement de la fête qui se prépare (ou qui s'est déroulée la veille au soir). Des étudiants heureux d'en finir, qualifiés ou pas. Pour ceux qui iront en finale, le sujet devra être étudié de près en moins de 40 minutes. Oui, ici il faut savoir être vif de l'esprit, les EGCiales, c'est ainsi !

(Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité