Faits Divers

GARD Le pyromane sort de prison et ne sera jamais jugé : il avait incendié 60 voitures

Place du docteur Cantaloube, en novembre 2017 (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

La chambre de l'instruction de Nîmes a décidé en fin de semaine dernière de suivre les recommandations des experts psychiatres qui estiment qu'un incendiaire en série est irresponsable pénalement à cause de ses problèmes psychiatriques.

46 voitures avaient été incendiées à Nîmes entre le 10 et le 12 novembre 2017. Des faits qui se sont déroulés au-dessus du boulevard Gambetta et qui avaient suscité un grand émoi dans la population nîmoise.

Une enquête avait été ouverte et des liens avaient été établis avec la tentative d'incendie qui s'était produite dans un foyer de Nîmes en juin 2016. Des dégradations qui étaient attribuées à un pensionnaire. Les deux affaires seront rapidement reliées par les enquêteurs et rapprochées à d'autres incendies de voitures qui sont survenus à Mus et Aigues-Vives.

Au total 60 voitures ont été dégradées par incendie, toujours selon le même mode opératoire, en cassant une vitre puis en jetant du produit inflammable à l'intérieur.

Le trentenaire défendu depuis son arrestation, par maître Marc Roux, a été déclaré irresponsable pénalement par deux experts psychiatres. En clair, il sort de détention provisoire où il avait été placé depuis son arrestation en 2017. Il ne sera jamais jugé pour ces faits par une juridiction pénale du fait de son irresponsabilité. Des mesures de sûreté ont été décidées par la cour d'appel de Nîmes, notamment celle de détenir une arme, l'interdiction de se rendre dans les deux villages concernés par les incendies et également au foyer pour jeunes en difficulté que le mis en cause avait pris pour cible.

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “GARD Le pyromane sort de prison et ne sera jamais jugé : il avait incendié 60 voitures”

  1. Jusqu’au prochain délit.
    Les juges ont ils engagé leurs places sur la garantie de bonne conduite.( bien sûr que non, aucune responsabilté, c’est la seule profession ..)
    C’est plus du laxisme mais un laxatif

  2. Sérieux ! Interdiction de détenir une arme !?
    Ça comprend l’alcool à bruler et les allumettes ?
    Interdiction de se rendre dans ces 2 villages ?!
    …et dans tous les autres villages du département ?! …et les rues de Nîmes, il a le droit ?
    …et aucune obligation de soins ?!
    On attend quoi, un grand brulé ou un mort pour se dire qu’on aurait peut-être dû…

  3. Ben avez ça, je ne pense pas que la société soit plus en sécurité, certains pleureront quand il mettra le feu à un immeuble, tuant ainsi plusieurs personnes comme à Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité