Faits Divers

NÎMES Le rififi entre deux huissiers se termine à la barre du tribunal correctionnel

Dans la salle d'audience du tribunal correctionnel de Nîmes. Photo  archive Tony Duret / Objectif Gard

Un huissier de justice, âgé de 37 ans, était jugé mardi après-midi devant le tribunal correctionnel de Nîmes, pour " injure publique sur Facebook", sur son ex-associée.

" J'étais comparée à deux animaux dans des situations grossières. J'ai appris ces publications sur Facebook lors d'un rassemblement professionnel avec d'autres huissiers. J'ai été marquée et choquée", témoigne une huissière de justice nîmoise qui a déposé une plainte pénale contre son ancien associé.

En filigrane de ce dossier, c'est la séparation conflictuelle des deux huissiers. "La séparation a été conflictuelle. Il a même été condamné pour procédure abusive", témoigne l'huissière qui s'estime victime d'injure sur Facebook.

"Je n'ai pas eu l'intention de blesser ou de choquer. Son nom n'apparaît pas sur la photo publiée ou sur la vidéo, c'était un simple trait humoristique, affirme pour sa défense l'huissier mis en cause. "J'ai d'ailleurs supprimé le contenu dès que j'ai appris qu'il y avait un souci", poursuit ce dernier en affirmant que les deux messages Facebook rappelaient son quotidien ! La photo représentait un petit chien et la vidéo un perroquet ! Le tribunal présidé par Jean-Pierre Bandiera rendra sa décision dans quelques semaines....

 

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité