ActualitésPolitique

POMPIERS Vers un nouvel accord avec le Département

Photo d'illustration des pompiers du Gard (droits réservés)

Le Département et les pompiers vont travailler sur une nouvelle convention pour financer le SDIS (Service départemental d’incendie et de secours) de 2020 à 2023.

Attention, sujet hautement inflammable ! En octobre, le Département et le SDIS signeront une nouvelle convention de financement. Un partenariat établi pour trois ans (2020 à 2023) et à travers lequel la collectivité s’engage à verser une subvention de fonctionnement. Aujourd’hui, ladite subvention s’élève à 42,42 M€ par an. Elle sert à payer les pompiers et à financer de nouveaux recrutements.

La signature du nouvel accord se déroulera en octobre. Il donnera lieu à de délicates négociations, les pompiers étant particulièrement attentifs à leur condition de travail. Souvenez-vous de leur occupation de l'avenue Feuchères à Nîmes, pendant un mois en 2017, pour la signature de la convention 2017-2020. Prévu en le 28 mars, le vote du budget 2019 des pompiers dévoile une partie des discussions avec le Département.

De nouveaux besoins

L’exercice financier laisse apparaître de nouveaux besoins en investissement, chiffrés à 10 M€. De quoi permettre de terminer la caserne Nîmes Saint-Césaire, de renouveler les équipements des pompiers et leurs camions. En juin, une quinzaine de camions feux de forêt et vingtaine de nouvelles ambulances seront livrées dans le Gard. Des engagements inscris dans l’accord de sortie de crise de 2017.   

Problème : avec ces investissements, le taux d’emprunt de l’établissement ferait passer sa capacité de désendettement de 11 à 27 ans (!). Un taux inquiétant, quand on sait que l’État fixe à 11,5 ans ce seuil. « Sur d’autres territoires, les Départements participent aux investissements. On pourrait imaginer ça pour le Gard », commente l’une de nos sources au SDIS.

Quelles économies ?

Ça tombe bien ! Le Département a travaillé avec le cabinet Politea sur une nouvelle hypothèse de financement consistant à réduire sa subvention de fonctionnement de 2,4 M€, en compensant cette baisse par la création d’une subvention d’investissement de 4 M€. Conséquence : les pompiers vont devoir faire des économies…

Dans le budget 2019, la hausse des dépenses a été fixée à 0,8%. « Les économies passent notamment par le remplacement des officiers dans l’administration par des hommes du rang », poursuit notre source.

Cela sera-t-il suffisant ? Pas certain... L’audit du Département prévoit aussi également le recours aux astreintes, moins onéreuses que les gardes, ainsi qu'un travail sur l’absentéisme. Des sujets qui, chez les pompiers, ne manqueront pas de produire quelques étincelles.

Coralie Mollaret

coralie.mollaret@objectifgard.com

Etiquette

Coralie Mollaret

Journaliste Reporter d'Images pendant un an à Marseille, j'ai traversé le Rhône voilà quelques années pour vous informer en temps réel sur l'actualité Gardoise…

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité