Faits Divers

FOOTBALL 100 supporters de Strasbourg arrivent à Nîmes pour le match et repartent avant la rencontre !

(Photo Anthony Maurin).

Les services de police et de gendarmerie ont joué au chat et à la souris, samedi en fin d'après-midi, avec les ultras de Strasbourg... Une centaine d'entre-eux avait fait le voyage en bus de la capitale alsacienne vers le Gard. Une rencontre aux Costières entre Nîmes et Strasbourg qui était considérée à risques par les autorités. Le préfet du Gard avait pris un arrêté interdisant notamment aux Strasbourgeois de venir dans le centre-ville de Nîmes afin d'éviter un affrontement avec les amoureux des crocos. Mais vers 18h, alors que les bus des Alsaciens devaient être pris en charge sur l'autoroute à hauteur de Lédenon pour être escortés par les gendarmes vers les Costières, les cars n'étaient pas au rendez-vous et les visiteurs avaient décidé de prendre le train en gare d'Avignon pour se rendre dans le centre de Nîmes. La police est intervenue à la descente du train en gare de Nîmes et a ramené les ultras en bus d'abord vers l'école de police de Courbessac où leurs identités  ont été relevées. Les bus et les ultras visiteurs sont repartis vers l'Alsace avant 20h, et ils n'ont pas pu voir la rencontre.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité