Faits Divers

NÎMES Trois gilets jaunes en garde à vue ce dimanche soir

Une quarantaine de gilets jaunes ont été invités par les gendarmes à quitter la barrière de péage de Nîmes Est dans l'après-midi de dimanche.

Mais en soirée, quelques-uns d'entre eux avaient décidé de se regrouper à Nîmes-centre où ils effectuaient une opération de péage gratuit pour les automobilistes. Les militaires de l'escadron de sécurité routière et la compagnie de gendarmerie de Nîmes ont décidé de les déloger. Trois gilets jaunes qui avaient les visages dissimulés ont été interpellés et sont encore en garde à vue, ce dimanche soir, pour "participation à un attroupement non autorisé avec visage dissimulé".

Ce dimanche à 21h30, on apprenait que "les trois individus interpellés ce jour au péage de Nîmes et placés en garde à vue ont fait l'objet  d'une convocation pour l'audience du 10 décembre 2019 pour des faits de participation à un attroupement non autorisé par une personne dissimulant volontairement son visage. Par ailleurs aucune dégradation n'a été constatée", note le vice-procureur de permanence, Patrick Bottero.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “NÎMES Trois gilets jaunes en garde à vue ce dimanche soir”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité