Actualités

ALÈS Le KeyTam, un instrument de percussions unique bientôt en prévente

Guillaume Toutain, l'inventeur du KeyTam. Photo Élodie Boschet/Objectif Gard

Il s’appelle Guillaume Toutain et a mis au point un nouvel instrument de percussions multifonctions* pour offrir un potentiel musical illimité aux musiciens. Le projet a été accompagné par l’incubateur de l’Institut Mines Télécom d’Alès.

L’histoire commence en 1996, lors d’une mission humanitaire au Brésil à laquelle Guillaume Toutain, orthoprothésiste, participe. « Là-bas, j’ai commencé à bidouiller des instruments », se souvient ce passionné de musique. C’était avant sa rencontre avec le percussionniste italien Carlo Rizzo, l’un des grands maîtres du tambourin. Deux sources d’inspiration qui suffiront à Guillaume Toutain, fondateur de l’entreprise Jogadoc, pour créer un premier tambourin mélodique, suivi aujourd’hui d’une version plus aboutie : le KeyTam.

Issu du mariage d’une contrebasse et d’une batterie, le KeyTam peut jouer simultanément des mélodies de basse et percussions. Doté d’un manche, l’instrument se tient comme une guitare et permet ainsi d’avoir les deux mains libres pour explorer la multitude de sonorités et mélodies possibles. « C’est un objet qui s’adapte à la technique de jeu de l’utilisateur », souligne le créateur. Le rendu auditif a déjà bluffé de grands percussionnistes, comme Cyril Atef qui a joué avec Matthieu Chédid, ou encore l’américain Glen Velez, lauréat de trois Grammy Awards. Outre la performance du KeyTam, « son côté nomade, pas trop volumineux ni trop lourd permet de l’emporter partout avec soi », ajoute Guillaume Toutain.

Après plus de deux ans au sein de l’incubateur de l’Institut Mines Télecom d’Alès - qui accompagne les projets innovants et technologiques en Occitanie - les préventes en série limitée (200 exemplaires) vont débuter mardi 26 mars sur la plateforme Kickstarter. Les dix premiers KeyTam vont être vendus avec une réduction de 57%, soit 550€, et le prix augmentera ensuite par tranche de 200€ jusqu’à 1300€, pour une livraison à la fin de l’année. L’ancien orthoprothésiste qui a tout quitté pour sa passion des percussions privilégié une fabrication 100% française et devrait probablement baser son activité dans la région de Montpellier, Guillaume Toutain étant originaire de Villeneuve-lès-Maguelone.

*Le KeyTam sera présenté du 2 au 5 avril au salon Musikmesse de Francfort, un salon qui accueille musiciens et professionnels du monde entier.

www.keytam-drum.com

Élodie Boschet

 

 

Etiquette

Elodie Boschet

Elodie Boschet, journaliste à Objectif Gard depuis septembre 2013.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité