A la uneActualités

SAMEDI DE RIRE Hollande, Macron et Depardieu : que du beau linge !

(Giphy / DR)

Cette semaine encore nos fidèles lecteurs se sont montrés plein d'imagination et d'inspiration dès qu'il s'est agit de commenter l'actualité. Dans cet inventaire hebdomadaire à la Prévert on commence par François Hollande, l'invité de la semaine. 

Sollicité pour être intronisé au sein d'une confrérie bachique qui promeut les Côtes du Rhône gardois, l'ancien président de la République ne fait pas l'unanimité sur son nom. Loin s'en faut !  Au point qu'en vieux renard de la chose viti-vinicole, Alejandro De la Vega ne prend pas de masque et ne cherche pas à ruser quand il réclame la destitution de l'ancien chef de l'État aux responsables de la confrérie : "Laissez la place à Depardieu !!!!!😜😜😜" Une suggestion qui recueille l'assentiment spontané de Curtis qui estime raisonnablement que "Là au moins on aurait un expert." Pour le coup, difficile de lui donner tort... 

Mais comme en France le débat fini souvent par retomber dans le domaine politique, c'est sur l'action passée dudit François Hollande que se portent ensuite les commentaires. Roger n'y va pas avec le dos de la cuillère et lâche un péremptoire : "Hollande et Macron sont les pires...pour moi." Privilège de l'âge, Mireille, bien que pas très sûre de son jugement, rectifie pour mettre tout le monde dans le même panier et distribuer les bonnets d'âne : "j ai 70 ans et je les ai connus.  tous des pires . enfin c est mon idée peut etre pas la bonne." Plus philosophe, Thierry préfère voir le scootériste élyséen s'occuper à boire des canons qu'à s'agiter aux manettes de la République et conclut : "Pendant qu'il fait ça, il ne fait pas de conneries". 

Du côté de Comps, c'est la destruction des vestiges de l'ancien aqueduc qui a fait couler l'encre virtuelle des claviers. Pas forcément bien à propos d'ailleurs... Et c'est Marie-Line qui ouvrait le bêtisier hebdomadaire avec un saillant : "Encore Un chef d’œuvre détruit pas la connerie humaine ..." Chantal, historienne à ses heures perdues et fan absolue de civilisation romaine, renchérissait : "C'est honteux pour un vestige des romains ils ne pouvaient pas le consolider et le gardé comme vestige comme le pont du Gard et autres choses de romains merci pour la France qui détruit tous et vend aux autres pays."

Alors quitte à les décevoir et faire s'écrouler un mythe -et non plus un pont -, non Marie-Line, personne n'a décidé de raser volontairement cet édifice. Victime des outrages du temps - ça nous arrivera aussi ! -, il s'est écroulé tout seul et menaçait péril, comme précisé dans l'article d'Objectif Gard (qu'il fallait lire avant de commenter !). Et non chère Chantal, le vénérable aqueduc de Comps ne date pas de l'empire romain mais de la fin du XIXe siècle, et non, on ne pouvait pas le consolider. On ne perd rien pour... apprendre !

Pour en terminer avec cette revue de... presque, on a gardé pour la bonne bouche un délicieux "Super, les gilets jaunes vont pouvoir y faire du camping !", inspiré à Philippe après l’inauguration d'un rond-point flambant neuf à Bellegarde.

Tout aussi succulente, l'enthousiaste déclaration spontanée de Louise, pour qui être né quelque part a du sens, qui lançait "Mon papa est né à Vauvert !" en commentaire de l'annonce d'une exposition de Playmobil dans la commune vauverdoise. Tout ceci afin que nul n'en ignore et que vous ne veniez pas vous plaindre après qu'on ne vous a pas informé...

Philippe GAVILLET de PENEY

 

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité