Actualités

VILLENEUVE Génération•s invite à débattre de la culture et du numérique

Le conférencier, Laurent Bastidon, entouré des militants de Génération•s Villeneuve, Morgan Buisson et Frédéric Joubert (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Le comité villeneuvois du parti de Benoît Hamon poursuit son cycle de conférences-débats ce vendredi 29 mars à 20h30 à la salle polyvalente des hauts de Villeneuve.

Le thème de cette conférence-débat sera la culture et le numérique, et elle sera animée par Laurent Bastidon, originaire d’Avignon, qui est chef de projet et a travaillé à la Cité des sciences et dans différentes associations. « Nous avons le numérique, mais nous avons oublié la culture qui va avec », estime-t-il. Pour lui, la lutte contre la fracture culturelle et numérique est une priorité, mais pas seulement.

Plus largement, « le modèle économique français, basé sur la "start-up nation", ne fonctionne pas du tout avec plus de 90 % d’échec, affirme Laurent Bastidon. Ce modèle est remis en question par de nombreux économistes aux États-Unis. » Lui préconise plutôt des alternatives à ce modèle, « notamment par l’économie sociale et solidaire, pour ne pas tout laisser aux GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon, ndlr). C’est un débat qui va au-delà des clivages politiques. Il y a des alternatives éthiques avec des projets indépendants. C’est un peu comme les produits bio. Il faut que les gens aient le choix. »

Former au numérique

Sur l’aspect culturel, « on ne conquiert pas le monde uniquement avec la technologie, les Américains l’ont compris », affirme Laurent Bastidon. La culture numérique, « c’est ce qui change les modes de consommation. Il ne suffit pas d’avoir une idée technologique formidable », martèle le conférencier. Alors pour lui, il faut faire de la formation à la culture numérique, « pour permettre aux gens d’être autonomes. On a fait une erreur en France, celle de penser que tout le monde peut maîtriser l’outil informatique en quinze minutes. » Et une autre depuis, celle de laisser les formations au numérique… à Google.

Quant à la dématérialisation comme panacée, Laurent Bastidon n’y croit pas. Déjà parce que ça pollue : « Si internet était un pays, il serait le troisième plus gros consommateur énergétique après la Chine et les États-Unis », affirme Laurent Bastidon, avant d’inviter chacun à vider régulièrement sa boîte mail. Ensuite car « on en revient toujours au même problème, celui de la culture numérique, poursuit-il. On veut aller trop vite et beaucoup d’administrations ne veulent pas mettre les moyens. » Or, d’après le conférencier, « si on ne met pas les moyens on aura une des plus grandes fractures de l’histoire, avec une élite qui maîtrisera ces outils, et beaucoup de monde qui aura du mal. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

La conférence-débat de Laurent Bastidon, organisée par le comité villeneuvois de Génération•s, se tiendra le vendredi 29, à 20h30, à la salle polyvalente des hauts de Villeneuve. Entrée libre et gratuite.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité