A la uneActualités

VENDREDI GOURMAND On a tous nos petits travers (de porcelet) !

Martial Schmiedt le rôtisseur est installé depuis sept ans dans les halles de Nîmes (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

En bons Gardois, nous avons nos petites habitudes gourmandes, des produits particuliers qui nous tiennent à cœur d'aller chercher là où nous sommes convaincus qu'ils sont les meilleurs. Cette rubrique propose, aux portes du week-end, de partir à la découverte de ces petits plaisirs comme autant de sources d'inspirations. Aujourd'hui, place aux succulents travers de porcelet de Martial Schmiedt.

Installé depuis maintenant sept ans dans les halles de Nîmes avec sa compagne Marie, Martial le Parisien a été adopté autant qu'il a adopté lui-même le Gard depuis une vingtaine d'années. Seul rôtisseur des halles de Nîmes, le sympathique "grilladin" propose toute une gamme de viandes et de volailles à emporter.

Et puisque cette rubrique est destinée à confesser ses péchés de gourmandise et ses petits travers culinaires, allons-y ! Et en matière de travers ce sont ceux des porcelets amoureusement grillés par l'homme de l'art qui ont la préférence de votre serviteur, dûment estampillé gourmet et gourmand.

Les fameux travers de porcelet grillés, un des péchés mignons de votre serviteur... (Photo : Philippe Gavillet de Peney/Objectif Gard)

La viande de porc de Martial - tant pis pour l'empreinte carbone ! -, vient du Nord. "C'est du porc français, indique le traiteur bien traitant. Je travaille avec un artisan qui n'élève que des porcelets". Soigneusement badigeonnés de sirop d'érable, qui leur donne cette jolie couleur caramel et cet incomparable petit goût salé-sucré, les travers de porcelet vont être cuits sur place à la rôtissoire durant une demi-heure avant de trôner sur les présentoirs de l'enseigne de Martial, La Ferme du Sud-Ouest... où ils ne resteront pas longtemps !

"J'en vends une vingtaine par semaine tout au long de l'année", confie Martial, tout sourire, qui pourrait y gagner le sobriquet de "Passe-porc". Alors si vous voulez faire perdurer tout au long de l'année le plaisir des barbecues estivaux entre amis, plutôt que d'aller acheter sous blister des ribs de porc américains nageant dans une sauce gluante mal identifiée et bourrée de colorants qui ne le sont pas plus, allez plutôt tester les travers de porcelets et autres gourmandises grillées du débonnaire supporter du Red Star (si, si, ça existe !) en passant par les halles. Et n'hésitez pas à venir de notre part, le sourire est toujours là et la petite blagounette n'est jamais loin...

Philippe GAVILLET de PENEY

La Ferme du Sud-Ouest. Halles de Nîmes, allée de la Coriandre. Tél : 04 66 64 92 10.  

Etiquette

Philippe Gavillet de Peney

Après avoir traîné ma plume et ma carcasse un peu partout dans les rédactions des quotidiens régionaux de l'Hexagone, j'ai posé mes valises à Objectif Gard en mars 2016. Couteau suisse de la rédaction, j'interviens dans plusieurs rubriques avec une inclination plus marquée pour le sport, les portraits et les sujets de société... Au sein du journal, j'assure par ailleurs le Secrétariat de rédaction.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité