A la uneActualitésSociété

EN IMAGES La Primafresca c’est parti !

Le printemps arrive, c'est la Primafresca qui donne le coup d'envoi !

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

À l'origine, il y avait des courses, aujourd'hui la Primafresca sonne l'heure de sortir de chez soi pour lancer la saison des fêtes. Des apéros tardifs qui annoncent la Feria de Pentecôte. Cette année, la Ville autorise une heure de plus aux fêtards. La clôture se fera donc à 2h du matin, qu'on se le dise !

Tour de chauffe

Le vernissage de l'expo Je m'animes a eu beaucoup de succès  (photo Véronique Camplan)

En préambule à la fête, le vernissage de l'exposition Je m'anîmes. Des photos et des créations des artisans qui ont exposé un travail inspiré des techniques japonaises, le tout à la Chapelle des Jésuites. Vous n'y étiez pas ? Vous avez jusqu'à la fin du mois pour découvrir cette expo à la scénographie très bien vue.

Une élue en première ligne

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

Pour rien au monde, Sophie Roulle, adjointe au maire de Nîmes en charge de la redynamisation de l'Écusson et des animations commerciales, ne manquerait l'événement. C'est avec un céramiste qu'elle prend la pose cette année. "Les commerçants jouent le jeu. Le maire autorise une heure de plus à la fête", se réjouit-elle, et les festaïres avec elle.

Des commerçants heureux

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

On attaque le 421 par la face Nord, rue des Patins. Un bar extérieur, ambiance Feria. Tout va bien, il y a du monde mais c'est encore respirable. Il 20h30.

En attendant Gaillard…

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

Laurent Burgoa, adjoint au maire délégué à la rénovation urbaine, au contrat de ville et au logement social, aime sa ville et ce n'est pas demain la veille qu'il manquera le coup d'envoi des festivités. "J'attends Olivier Gaillard," s'amuse-t-il. "II m'a dit qu'il me rencontrerait rue Fresque et nulle part ailleurs. Je l'attends toujours. D'ailleurs, je suis en train de faire une publication sur facebook !"  Non mais !

Nouveau, les enfants Denim

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

Le Chalut a fermé mais les Enfants de Nîmes ont pris sa place rue Fresque. Une bodega où l'on peut s’asseoir et commander du vin et des planches garnies de produits pays.

La rue Fresque fait le plein !

Primafesca 2019 (photo Véronique Camplan)

Pari gagné, assis ou debout, la rue Fresque fait le plein. Mélange des âges, des provenances sociales et même géographiques, c'est la fête à la nîmoise !

"The place to be", la Cave d’Arthur !

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

Une programmation musicale qui donne envie de bouger aux plus réfractaires et un je ne sais quoi d'inexplicable. Quel que soit son secret, la cave d'Arthur est un incontournable que l'on soit jeune ou vieux, intello ou pas, sportif ou pimprenelle, c'est là qu'il faut être et c'est tout !

Un selfie pour ne rien oublier

Primafresca 2019 (photo Véronique Camplan)

Le rendez-vous des copines, fête assumée et bonne humeur. Alors on fait un petit selfie pour immortaliser tout ça et faire baver les copines sur la toile ! La Primafresca, c'est tout le week-end. Amusez-vous bien !

Véronique Palomar-Camplan

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité