A la uneActualitésSociété

NÎMES Rappel des faits, aide à la CCI et commerçants romains

(Photo Anthony Maurin).

Sous l’aspect économique des choses, le Conseil municipal propose quelques solutions à adopter rapidement pour que Nîmes et sa vie reprennent une bouffée d’air frais.

Conseil municipal avec 57 questions à l’ordre du jour avant un week-end pluvieux mais chargé pour la vie nîmoise mais toujours pas de nouvelle concernant la vente du stade des Costières. Revenons au week-end festif avec la Primafresca, Rendez-vous en terre d’aficion, JemaNîmes et l’inauguration de l’exposition Pompéi un récit oublié au Musée de la romanité. Autant dire que le premier week-end d’avril était sur le papier l’un des plus importants du début de saison.

Jean-Paul Fournier, maire de la ville, entame le Conseil municipal par son traditionnel discours rappelant les faits marquants de la cité. « Ces premiers jours d’avril sont marqués par la culture et l’Histoire, les traditions taurines et la romanité. La romanité est en fusion avec l’exposition temporaire sur Pompéi, c’est un indéniable succès nous permet de rivaliser avec les capitales mondiales. Les visiteurs de l’Europe entière vont venir ce qui est aussi moteur du développement économique. Pour répondre à ces besoins, l’Office de tourisme ouvre ses portes face aux arènes et à côté du Musée de la romanité dès lundi. C’est une vraie vision, une vraie ambition, l’authenticité de son identité, le tout au service du développement économique pour une ville à taille humaine qui se concentre sur ses habitants. »

(Photo Anthony Maurin).

La Ville aide la CCI et sa Maison de l’entreprise

Après la vente de l’Hôtel de la CCI (Chambre de commerce et d'industrie) à la Ville pour à peine plus de cinq millions d’euros, la chambre consulaire va « louer environ 130 000 par an » selon son président, Éric Giraudier, trois ans durant, ces murs avant de déménager dans sa future Maison de l’entreprise. La Ville entend participer à cet élan de dynamisation et d’animation du monde de l’entreprise sur son territoire en apportant une contribution financière à ce projet pour la relocalisation des services de la CCI du Gard. Pour cela, Nîmes va verser une subvention de 390 000 euros sur les exercices à venir à partir de la réalisation du bâtiment. Un retour de l’argent que la CCI donne à la Ville en attendant son emménagement dans ses futurs locaux ou une réelle aide financière ?

Pour Janie Arnéguy, du Front de Gauche, c'est l'incompréhension : « Nous ne comprenons pas pourquoi une telle somme est attribuée à la CCI. On aurait préféré que cet argent aille à la relocalisation du marché de Pissevin et à la reconstruction de deux écoles. » Yoann Gillet et le Rassemblement national sont quant à eux en accord avec la délibération.

(Photo Anthony Maurin).

Les commerçants seront romains

Nîmes assume sa romanité et la Ville va verser 6 000 euros à l’association « Les commerçants sont Romains » afin qu’elle bâtisse des animations sur mesure lors des Grands jeux romains qui auront lieu les 3, 4 et 5 mai prochains.

Les Grands jeux romains se préparent et les commerçants s’activent pour faire vivre le cœur de la cité pendant ce week-end festif et allongé. Dans le cadre de l’organisation de cette vaste manifestation qui aura lieu du vendredi 3 au dimanche 5 mai 2019, l’association « Les Commerçants sont Romains » a sollicité le concours de la Ville afin de recevoir une aide financière pour accompagner la réalisation ses animations.

Au programme la mise en place d’une forge et de chapiteaux devant le grand temple de Nîmes, la création d’un atelier pour réaliser des couronnes de fleurs, d’un autre concernant le maquillage et des parures antiques sur la place de la Madeleine. Des combats de gladiateurs seront eux aussi organisés sur la place Montcalm et l’installation d’un village gaulois derrière l’église Saint Paul est actée. La Ville a accordé son soutien à hauteur de 6 000 euros.

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité