A la uneActualitésEconomie

BAGNOLS Avec Bagnols Plage, « un vrai village estival » en bord de Cèze

Christophe Tichadou, Laurent Salmeron, Céline Biais et Matthieu Mazeres, de Festabox (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

On connaissait Paris Plage ou plus près de chez nous Alès Plage. Cet été, il faudra également compter sur Bagnols Plage, mais avec une différence : ici, c’est une « vraie » plage.

Car à Bagnols pas besoin d’habiller des quais avec du sable : la capitale du Gard rhodanien, traversée comme son nom l’indique par la Cèze, a déjà des plages, dont une tout à côté du parc Rimbaud. « Il y a presque 800 mètres de large, mais aujourd’hui la plupart des Bagnolais ne la connaissent pas », note Christophe Tichadou, qui a co-fondé avec Céline Biais, Matthieu Mazeres et Laurent Salmeron l’entreprise Festabox pour porter le projet Bagnols Plage.

Autant d’entrepreneurs qui ont eu envie « de redynamiser Bagnols, créer un point d’intérêt », note Christophe Tichadou. Pour ce faire, ils visent donc la rivière, un des principaux atouts de la ville l’été, pour leur projet « porté dans un schéma privé », poursuit-il. À commencer par le terrain, qui ne sera pas le parc Rimbaud, mais le terrain de l’Institut médico-éducatif des Hamelines, tout à côté. L’idée est de pouvoir cohabiter sereinement avec les événements estivaux qui se dérouleront au parc Rimbaud, en premier chef le Bagnols Reggae Festival.

Sur place, « il y aura un système de halles, présente Christophe Tichadou. Il nous fallait des structures démontables et notre choix s’est porté sur des containers aménagés fabriqués en France. Il y aura des échoppes avec, au milieu, des tables et des chaises dans l’esprit paillotte chic. Nous aurons aussi des activités pour les familles et les enfants. » Bref, « un vrai village estival. » On y trouvera des bars, des restaurants avec service au comptoir, des glaces, des crêpes, le tout à l’ombre des arbres. En tout, treize containers seront installés sur le terrain, en surplomb de la plage. Une scène fait aussi partie du projet avec des concerts les vendredis, samedis, dimanches et mardis.

« Un projet pour les gens d’ici »

« Nous avons déjà des prestataires qui se sont positionnés, mais nous avons encore quelques places », avance Christophe Tichadou, qui privilégie des commerces et restaurants locaux.« C’est un projet pour les gens d’ici. Un showroom de ce qu’on est capable de faire localement. » Un principe qui était, de l’aveu même de l’organisateur, « un des préalables de la mairie », qui regarde le projet d’un oeil bienveillant et aménagera l’accès à la plage, qui est municipale.

Du côté de certains commerçants en revanche, l’oeil était moins bienveillant au début du projet, à l’automne dernier. Mais Christophe Tichadou l’affirme, « il y a eu une véritable inflexion. Les commerçants ont vu arriver le projet comme un nouveau faiseur et non un endroit où ils avaient leur place, alors que c’est tout l’inverse. » Depuis, Festabox a organisé des réunions d’informations dédiées aux commerçants pour lever les freins.

Car Festabox a des ambitions. « La société a été créée pour l’occasion. Les associés sont des commerçants et des chefs d’entreprises de Bagnols qui ont tous voulu tenter l’opération », martèle Christophe Tichadou. Des associés qui ont investi : l’entreprise a un capital social de 260 000 euros, et financent entièrement Bagnols Plage avec, à terme, l’idée d’organiser d’autres événements de ce type ailleurs aussi.

Le tout sachant que l’organisation de Bagnols Plage est déjà lourde, notamment en termes de sécurité : le site sera entièrement vidéosurveillé, des vigiles seront sur place et pour pallier le risque inondation, « il y aura une astreinte capable d’évacuer le site en moins de six heures », précise l’organisateur. Six heures, le temps de réaction classique en cas de crue de la Cèze repérée en amont. Car même si « le site choisi est plus haut que le parc Rimbaud, nous sommes à 4,5 mètres contre 2 mètres au parc Rimbaud », ajoute Christophe Tichadou, qui promet « un lieu entièrement sécurisé et sécurisant. »

Bagnols Plage ouvrira ses portes le 15 juin, et les fermera le 31 août avec une ouverture gratuite sept jours sur sept de 11 heures à 23 heures, minuit le week-end. « Nous estimons la fréquentation à entre 300 et 500 personnes par jour, avance Christophe Tichadou. Mais c’est une fourchette basse. »

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Les candidatures pour les exposants et pour les emplois d’équipiers polyvalents se prennent ici.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité