ActualitésSociété

BOUILLARGUES Aux Grimaudes, les déchets font bon ménage

La déchetterie des Grimaudes a été inaugurée après avoir été rénovée à hauteur de 1,5M€.

La déchetterie des Grimaudes rénovée à Bouillargues (photo Corentin Corger)

Construite en 1999 à Bouillargues, la déchetterie des Grimaudes a subi une rénovation complète en 2018, à hauteur de 1,5 M€, financée entièrement par Nîmes Métropole. Un équipement qui va servir aux administrés de Rodilhan, Manduel et Bouillargues. 

Un an après celle de Caveirac, Nîmes métropole a inauguré ce mardi la déchetterie des Grimaudes. Cet équipement intercommunal (Rodilhan, Manduel et Bouillargues) a subi six mois de travaux avant de rouvrir le 25 février dernier. Pendant quatre ans, la déchetterie sera gérée par la société LVD Environnement qui fait appel à des contrats de durée déterminée d'insertion.

Les Grimaudes s'inscrivent dans un nouveau modèle, copié sur le projet réalisé à Caveirac. La circulation se fait à sens unique, avec un agencement moderne des bennes classées des objets les plus valorisables (métaux, cartons) aux moins valorisables où on dépose, par exemple, les encombrants incinérables.

Un site où quasiment tous les déchets peuvent être stockés. Une collecte d'amiante a lieu une fois par mois, les extincteurs, le textile et même les bonbonnes de gaz non consignés sont récupérés. Un espace de réemploi a été aménagé avec des objets encore en état de fonctionner qui sont redistribués à des associations pour les réparer et leur donner une deuxième vie.

Un nouvel outil ouvert depuis cinq semaines et apparemment déjàapprécié des usagers. "On a un bon retour de ce nouveau concept avec 300 à 400 visites par jour. Le bilan est satisfaisant", explique Cédric Miraucourt, directeur de la collecte et des traitements ménagers à Nîmes métropole. Un équipement qui accueille actuellement environ 6 000 tonnes de déchets par an mais dont la capacité a été étudiée sur le long terme. "Ce type d'équipement est construit pour 15-20 ans avec la particularité de pouvoir absorber l'évolution démographique et jusqu'à 10 000 tonnes de déchets par an", complète le technicien de l'Agglo.

Jean-Jacques Granat, maire de Manduel, Serge Reder, maire de Rodilhan, Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole, Frédéric Touzellier, délégué à la collecte des déchets à Nîmes métropole, et Maurice Gaillard, maire de Bouillargues (photo Corentin Corger)

Si les déchets font bon ménage, ce n'est pas le cas des trois maires des communes concernées. Lors des discours, Maurice Gaillard, le maire de Bouillargues, a réglé ses comptes en reprochant à ses homologues rodilhanais et manduelois de ne pas avoir participé au financement du chemin d'accès de la déchetterie qui a coûté 70 000€.

Un coût réparti de moitié entre l'Agglo et la municipalité bouillarguaise. Un équipement qui fait partie des enjeux majeurs du territoire. "Il y en a encore pas mal à créer. Il vaut mieux un outil neuf pour trois villages que trois déchetteries obsolètes", commente Frédéric Touzellier, délégué à la collecte et au traitement des déchets ménagers à l'Agglo.

Un enjeu qui concerne aussi sa commune de Générac dont les habitants doivent se contenter de la vieille déchetterie de Beauvoisin. Un projet commun avec Milhaud et Bernis est en stand-by. Concernant les résidents des trois communes dépendant des Grimaudes, ils devront demander un badge en ligne auprès de Nîmes métropole leur garantissant gratuitement 50 dépôts par an. Pour les professionnels, le coût s'élève à 500€ par an. À l'heure d'un tournant écologique, le traitement des déchets n'a pas de prix.

Corentin Corger

Horaires d'ouverture : du lundi au dimanche de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30.

 

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité