Actualités

PONT-SAINT-ESPRIT Les projets retenus dans le cadre du budget participatif présentés

(DR)

Pour la deuxième année, la mairie de Pont-Saint-Esprit propose un budget participatif de 200 000 euros pour les projets des habitants et du Conseil municipal des jeunes. Les projets retenus dans ce cadre pour 2019 ont été présentés jeudi soir.

Pour mémoire, le budget participatif est partagé en deux : 150 000 euros pour les projets des habitants, et 50 000 dédiés aux projets du Conseil municipal des jeunes (CMJ). Tous les Spiripontains étaient invités à proposer un projet et plus de 200 contributions sont arrivées. Et il ressort de ce budget participatif que les Spiripontains ont très envie de réaménager le Champ de Mars, qui vient de revenir dans le giron communal et qui récolte 60 % des projets proposés dans la catégorie « gros projets ».

Ainsi, environ 100 000 euros seront mis cette année sur le Champ de Mars dans le cadre du budget participatif. Il s’agit de démolir les bâtiments existants, mettre le terrain au propre, le délimiter par des barrières basses et protéger le bord du Rhône. Le conseil municipal des jeunes a quant à lui proposé la création d’une aire de pique-nique, d’une aire de jeux et d’un parking deux-roues.

Du côté du parc de l’hôtel de ville, le CMJ a proposé d’acquérir une balançoire double accessible aux personnes à mobilité réduite et d’une structure en corde avec mise en place d’un sol amortissant. Le tout pour 35 000 euros, ce qui a été retenu. Tout comme l’achat d’une structure gonflable, de mini-buts, de sept ballons et d’une vingtaine de frites pour la piscine, le tout pour 2 000 euros.

Des équipements ludiques, d'autres structurants

Sur proposition des citoyens, environ 30 000 euros seront mis sur la sécurité, avec cinq nouveaux ralentisseurs, deux radars pédagogiques et la mise en place de figurines aux abords des écoles Jean-Jaurès et Villa-Clara. Environ 10 000 euros seront mis sur les Mourguettes, avec la mise en place d’une clôture rigide, le remplacement des panneaux de basket et du marquage au sol. Par ailleurs, 5 000 euros seront investis dans une quinzaine de poubelles/cendriers et de bancs supplémentaires dont l’implantation reste à définir.

Après l’éclairage du clocher de l’église, c’est celui du prieuré qui va être équipé en LED sur toutes ses faces pour 3 500 euros, toujours sur proposition de Renaissance du Vieux Pont-Saint-Esprit. Le projet 2018 du budget participatif sur la signalétique va être poursuivi, avec de nouveaux panneaux et pupitres pour 7 000 euros.

Enfin, quelques projets restent optionnels, en fonction du chiffrage définitif. Il s’agit du traçage de bandes réfléchissantes sur le vieux-pont (si toutefois le Département, propriétaire du pont, donne son accord), de la pose d’une table d’orientation place Saint-Pierre et de la mise en place de « canisettes ».

Th.A

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité