Faits Divers

ALES Riri et la chocolaterie, le cambrioleur arrêté en pleine dégustation

Arrêté en train de manger du chocolat dans un commerce, il a été interpellé 4 fois en une semaine !

 

(Photo d'illustration Objectif Gard)

On connaissait le film « Charlie et la chocolaterie ». La version alésienne vient de sortir : « Riri et la chocolaterie ».

Riri est le surnom d’un cambrioleur bien connu dans la capitale cévenole. Il a été arrêté par la police en train de déguster des chocolats dans un magasin du centre-ville d’Alès dans la nuit de vendredi à samedi. Cet homme aux antécédents judiciaires vertigineux avait déjà été interpellé dans la même semaine à deux autres reprises.

Il avait été placé deux fois en garde à vue. D’abord pour un outrage et ensuite pour une exhibition sexuelle. Il a été placé une troisième fois en garde à vue dans la nuit de vendredi à samedi pour s’être introduit dans le commerce de chocolats et avoir dérobé le fond de caisse d’une centaine d’euros.

Mais alors que les policiers ont été appelés par des riverains, le voleur qui voulait fêter dignement l’arrivée des cloches de Pâques est resté trop longtemps sur place en faisant une orgie de friandises. Il se murmure même qu’il a particulièrement apprécié les douceurs à la nougatine, mais beaucoup moins les fondants au chocolat noir !

Samedi matin la décision judiciaire a été plutôt clémente à son encontre, puni d’un simple contrôle judiciaire pour ce vol dans la chocolaterie.

Et devinez quoi ? Plein d’énergie après sa savoureuse dégustation et la décision judiciaire lui évitant la prison, Riri l’Alésien a osé s’aventurer à Nîmes... Samedi soir, il a été encore appréhendé après deux vols chez des particuliers. Là-aussi, il a été placé en garde à vue. Dimanche, il a été à nouveau libéré en attendant sa convocation ultérieure devant le tribunal correctionnel de Nîmes.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

3 réactions sur “ALES Riri et la chocolaterie, le cambrioleur arrêté en pleine dégustation”

  1. Un jour cela ne fera plus rire du tout. Ça bougera.
    C est déja commencé par ailleurs avec les gilets jaunes.
    Honte à cette catégorie de magistrats qui volontairement laisse pourrir la situation pour l’aggraver.
    D ailleurs leur parti n existe plus. Ce n est pas un hasard.
    Pauvres victimes qui ne peuvent que subir.
    Ça , ce n est pas de la justice. Et je reste poli. Gare à vous un jour. Vos enfants jugeront. Faudra pas pleurer quand vous aurez aux commandes ce que vous haissez aujourd hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité