A la uneActualités

INCENDIE Notre-Dame de Paris : les réactions se multiplient

5Photo DR ministère de l'Intérieur°

C'est la stupeur ce lundi soir depuis qu'un incendie s'est déclaré à Notre-Dame de Paris aux alentours de 19 heures. Un incendie qui intervient au premier jour des célébrations de la Semaine sainte qui mène à Pâques, principale fête chrétienne.

Emmanuel Macron a reporté son allocution pour se rendre immédiatement sur place. "Notre-Dame de Paris en proie aux flammes. Émotion de toute une nation. Pensée pour tous les catholiques et pour tous les Français. Comme tous nos compatriotes, je suis triste ce soir de voir brûler cette part de nous."

Les réactions sont nombreuses partout dans le monde à l'instar de celle du président des États-Unis, Donald Trump qui s'est exprimé il y a quelques instants : "Si horrible de regarder le feu massif à la cathédrale Notre-Dame de Paris. Peut-être que les canadairs pourraient être utilisés pour l’éteindre. Il faut agir vite !"

Dans le Gard aussi, les réactions sont nombreuses : 

Denis Bouad, président du Gard : "Émotion devant ces images qui me bouleversent. Véritable symbole de notre patrimoine qui est touché et à travers lui, la France, sa mémoire, son histoire. Soutien entier aux pompiers qui interviennent."

Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes : "C'est effroyable, pas de mots pour décrire ce que je ressens ce soir, je pense aux forces de secours mobilisées, aux chrétiens choqués et anéantis par ces images, aux Français dans leur ensemble, attachés à leur patrimoine qui ce soir assistent impuissant à la disparition d'un symbole fort de notre histoire commune."

Françoise Dumas, députée du Gard : "Tristesse et sidération devant ce terrible incendie qui ravage un des trésors de notre patrimoine national et mondial. De tout cœur avec les pompiers de Paris qui luttent contre les flammes."

Franck Proust, député européen : "C'est avec tristesse et émotion de voir Notre-Dame de Paris, une partie de notre patrimoine, s'embraser et se transformer en cendre. C'est un symbole de notre Histoire et (un symbole) catholique, présent depuis plus de 800 ans à Paris, qui part ce soir en fumée. Une pensée pour tous les soldats du feu se battant pour éteindre ce brasier."

Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole : "Consterné par l'incendie qui touche Notre Dame de Paris. En ce début de semaine sainte, j'ai évidemment une pensée pour l'ensemble des catholiques, qui vivent cet événement de façon particulière. Mais, l'émotion nationale et même internationale suscitée par cet incendie nous donne la mesure de l'attachement que nous portons à ce joyau de notre patrimoine historique et spirituel. Merci et grand respect aux sapeurs-pompiers qui sont intervenus depuis plusieurs heures pour sauver Notre Dame."

David Tebib, président de l'USAM : "Quelle horreur, quelle tristesse. Respect aux Pompiers de Paris. Un défi immense et capital pour notre pays: réédifier l’histoire."

Gilbert Collard, député du Gard : "Si nos larmes pouvaient éteindre le feu, #NotreDameDeParis aurait été sauvée."

Thierry Procida, conseiller départemental : "Image Terrible ! Important incendie à Notre-Dame de Paris un des symboles de notre Pays ! En temps que President du Groupe Udi et Indépendants, Je vais demander à Denis Bouad, que le département du Gard participe à la grande contribution nationale pour reconstruire Notre Dame."

Olivier Gaillard, député du Gard : "Une catastrophe, un drame patrimonial et culturel. Des images brutales difficiles à croire, qui nous questionnent sur les limites, la fragilité du patrimoine de l’humanité, et sur notre finitude face à la puissance des éléments. L’homme et la technique, ce sont performances qui tutoient les sommets, les limites naturelles, mais se sont aussi des failles. Un défi immense s’ouvre, de reconstruction et de mémoire. L’histoire est une succession de destructions et de renaissances."

Anthony Cellier, député du Gard : "A Paris, le temps semble être suspendu. Parisiens comme touristes regardent, tous, dans la même direction, figés, impuissants, désolés. « Les grands édifices, comme les grandes montagnes, sont l’ouvrage des siècles. »  Notre-Dame de Paris, Victor Hugo Si triste de voir Notre-Dame, témoin de siècles d’Histoire, joyau de notre patrimoine, ravagée par les flammes. Soutien à nos Pompiers de Paris. Ensemble, nous reconstruirons."

Thomas Vidal, maire de Val d'Aigoual : "Terrible d'assister impuissant à l'effondrement d'un des joyaux de notre Patrimoine."

Julien Plantier, adjoint aux sports de la ville de Nîmes : "Un joyau du patrimoine français en proie aux flammes. Tristesse et émotion. De tout cœur avec les pompiers qui tentent de maîtriser ce terrible incendie."

Nicolas Cadène, rapporteur de l'observatoire de la laïcité : "Quelle tristesse..."

Philippe Pécout, conseiller départemental : "Au-delà de mes fonctions, ma sensibilité pour le Patrimoine Historique me pousse aussi à vous faire part de ma tristesse face à ce drame. Un incendie catastrophique sur un des Monuments les plus emblématiques de notre pays. L'exemple de l'architecture gothique qui a servi de modèle à de nombreuses églises et cathédrales de France qui est frappé par le feu. À l'image des catastrophes du Moyen-Âge, j'espère que le monument se relèvera de cet incendie grâce à la volonté des femmes et des hommes attachés à leur patrimoine mondial."

Catherine Bernié-Boissard, conseillère municipale et communautaire de Nîmes : "Par votre intermédiaire, j'adresse à la communauté chrétienne de notre ville et du Gard mes sentiments de tristesse partagée devant le drame cultuel et culturel de Notre-Dame de Paris incendiée."

Renaud Ripart, joueur du Nîmes Olympique : 

 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “INCENDIE Notre-Dame de Paris : les réactions se multiplient”

  1. NOTRE DAME DE PARIS! Les FRANçAIS qui aiment leur pays seront solidaires pour participer à ta reconstruction!
    Mauvais souvenir d’ une « française » hispanique de seconde génération qui plaisantait le lendemain du massacre de Charlie Hebdo comme si de rien n’ était… J’avais envie de lui envoyer une baffe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité