ActualitésSports Gard

LA CALMETTE Des buts oui, des insultes non

Lancement par le District Gard-Lozère de la campagne contre les incivilités autour des terrains de football avec la pose du premier panneau au stade de la Calmette.

Les élus et les enfants ont posé devant le nouveau panneau (photo Corentin Corger)

Le club de la Calmette a été choisi en premier pour lancer la campagne du District Gard-Lozère de football contre les incivilités autour des terrains de football. Une initiative qui prend la forme d'un panneau rappelant les valeurs sportives affiché à l'entrée du stade. 

"Tous ensemble pour le plaisir du foot" : voilà la phrase écrite en gros sur le nouveau panneau qui va être installé dans 104 communes du Gard (110 panneaux). Une initiative lancée par le District Gard-Lozère dans le cadre de sa campagne contre les incivilités autour des terrains de football. Tous les panneaux seront installés d'ici la rentrée de septembre 2019.

"Fair-play, solidarité, tolérance, engagement", sont des valeurs rappelées sur ce visuel destiné au public qui vient assister aux rencontres. "Les clubs sont responsables des comportements des publics. On veut montrer avec un message simple que certains supporters peuvent desservir leur club. L'enjeu valait cet investissement", explique Francis Anjolras, président du District Gard-Lozère.

Pour l'occasion les politiques et notamment Denis Bouad ont tâté le cuir (photo Corentin Corger)

Le coût de cette campagne approche les 25 000€ dont 5 000€ financés par le Département du Gard via le programme éducatif fédéral. Une prévention qui peut paraître de la poudre aux yeux face à l'étendue du problème mais le président a bon espoir : "Même si ce n'est que 10 insultes évités, ce sera toujours ça de gagné". Denis Bouad, président du Département, était bien évidemment présent et a tenu a félicité le travail des éducateurs : "Ce panneau c'est un outil de plus pour leur permettre de se rassembler autour de valeurs."

Ce dernier a rappelé qu'environ 1,8 M€ était dédié à la politique sportive et que le Gard compte près de 179 clubs de foot pour plus de 23 000 licenciés, discipline numéro un du Département. L'État soutient également ce projet par le CNDS (Centre national pour le développement du sport) qui a participé à hauteur de 12 000€. "Ces valeurs sont à défendre en permanence et ne peuvent subsister que si on les protègent. Le sport doit rester un lieu de plaisir", a déclaré Didier Lauga, préfet du Gard. Des buts oui, mais des insultes non !

Corentin Corger

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité