A la uneActualitésEconomieSociété

GARD Les travaux publics récompensés au Salon des maires

Au micro Christophe Ruas, président gardois de la fédération des Travaux publics (Photo Anthony Maurin).

Les travaux publics sont un des ressors de l'économie locale. Dans un département où le chômage passe la barre des 12 %, on pourrait croire que les chantiers, nombreux et en cours, redressent la barre. Le sentiment est juste mais on revient de loin à en croire le président gardois de la fédération des travaux publics dans le Gard, Christophe Ruas. " Je suis très impressionné par la qualité et les nombreux dossiers déposés. Nous avons eu beaucoup de mal à départager tout le monde car tous étaient techniquement au point. "

Et son président régional, Olivier Giorgiucci de poursuivre, " Cette idée de remettre des trophées vient du timide Christophe Ruas en association avec les maires du Gard. Cette cérémonie sera dupliquée dans la France entière. Parlons un peu de la conjoncture actuelle, si j'avais pour habitude de vous dire depuis quatre ans que les choses allaient mal, elles vont mieux pour les Travaux Publics. L'alignement des planètes semble favorable et depuis deux ans, nous connaissons une croissance de l'ordre de 5 %. Deux bémols nous préoccupent tout de même, l'emploi et la trésorerie de nos entreprises. L'emploi car nous n'arrivons pas à recruter pour assurer l'ensemble de vos chantiers et la trésorerie car nous les avons mises à mal en temps de crise et que les délais de paiement se sont allongés. Certaines sociétés sont contraintes d'user du chômage technique... "

Pilar Chaleyssin, maire d'Aubais et présidente de l'association des maires et des président d'EPCI du Gard (Photo Anthony Maurin).

Pour Pilar Chaleyssin, très heureuse de retrouver tout ce beau monde autour d'un salon qui lui tient particulièrement à cœur, " C'est un beau partenariat que nous effectuons en lien avec les travaux publics du Gard et d'Occitanie. Les dossiers nous ont fait rêver mais les vraies gagnantes sont les villes qui ont pu les concrétiser. " Pour le président du Département, Denis Bouad, " Que de chemin parcouru en quatre ans depuis la création de ce salon ! Bravo pour le travail accompli qui permet aux maires de venir avec des thématiques différentes et d'avoir de bons conseils à la clé. Les entreprises ne doivent pas pré-financer les investissements locaux, nous faisons de notre mieux pour arranger ces problèmes de délais de paiement mais, avec vous, je suis un homme heureux ! "

Beaucoup de monde pour la cérémonie des Victoires de l'investissement local et des Trophées des Travaux Publics dans le Gard (Photo Anthony Maurin).

Le jury devait départager quelque 26 dossiers émanant des quatre coins du Gard. Aux trois trophées disputés se sont ajoutées deux mentions spéciales remportées par l'agglomération alésienne pour la création d'espaces de partages dans le cadre de états généraux du cœur de ville afin de favoriser les déplacements piétons et cyclistes.

Mention spéciale pour l'agglomération d'Alès et sa redynamisation du cœur de ville (Photo Anthony Maurin).

Autre mention spéciale pour la commune du Martinet, 850 habitants, qui a injecté 2,5 millions d'euros (soit cinq fois le budget de fonctionnement de la Ville) pour une opération exemplaire et intégrée, la traversée du village. Outre ces deux mentions hors compétition, la place était vite faite aux trois lauréats des victoires de l'investissement local des Trophées des Travaux publics.

Autre mention spéciale pour la commune du Martinet avec la nouvelle traversée du village (Photo Anthony Maurin).

Rodilhan a remporté la partie énergie et éclairage public pour l'aménagement de son centre-village et surtout de ses 6000m², " devenus une verrue " pour le maire Serge Reder. 990 000 euros de travaux dont 3550 000 euros pris en charge par la commune.

Serge Reder et la commune de Rodilhan remportent le trophée de l'énergie et de l'éclairage public (Photo Anthony Maurin).

Joseph Perez et le Syndicat Intercommunal de Distribution des Eaux de l'agglomération Grand'Combienne ont quant à eux gagné le trophée de l'eau et de l'assainissement. " Depuis que nous sommes en régie publique, nous avons économisé 550 000m3 d'eau ! Avec ces travaux d'adduction d'eau potable dont certains réseaux étaient vieux de 60 ans, notre rendement s'est accru. Nous sommes passés en huit ans de 35 % à 60 %. " Coût du chantier primé, 1,5 million d'euros et une économie d'eau de 250m3 par jour !

Le syndicat de la Grand'Combe rafle le prix de l'eau et de l'assainissement (Photo Anthony Maurin).

Enfin, c'est le Grau-du-Roi et son maire Robert Crauste qui ont glané le prix tant convoité de la voirie et de l'aménagement de l'espace public avec son chantier de l'esplanade de la mer. Le scintillement de l'enrobé et le drainage au liant hydraulique, 100 % naturel, ont fait pencher le jury pour la commune du littoral gardois qui va fêter cette année ses 140 ans (50 ans pour Port Camargue).

Le village du Grau du Roi gagne quant à lui le prix de la voirie et de l'aménagement de l'espace public (Photo Anthony Maurin).

Etiquette

Anthony Maurin

Bonjour, je m'appelle Anthony Maurin, j'ai 34 ans et je suis journaliste depuis plus de dix ans. Le sport, les toros, le patrimoine, le tourisme, la photographie et le terroir sont mes principales passions... Sans oublier ma ville, Nîmes!

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité