ActualitésEconomie

UZÈGE PONT DU GARD La Destination lance sa saison touristique avec de nouveaux outils

Le président de la SPL Destination Pays d'Uzès Pont du Gard Christian Petit (2e en partant de la G.), entouré de ses vice-présidents Muriel Dherbecourt et Laurent Boucarut et du maire d'Arpaillargues Alain Valantin (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

En 2018, les offices de tourisme Pays d’Uzès et Pont du Gard ont fusionné pour faire une seule et même destination touristique. Une structure qui démarre sa première véritable saison touristique.

La destination Pays d’Uzès Pont du Gard, société publique locale (SPL), regroupe les 49 communes des communautés de communes du Pays d’Uzès et du Pont du Gard, de Lussan à Aramon, en passant par Uzès et le Pont du Gard, donc. Un territoire désormais labellisé Grand site Occitanie (avec Nîmes), comme le rappellera le président de la SPL Christian Petit, et qui nourrit de grandes ambitions, présentées ce vendredi matin devant des professionnels du tourisme du territoire à Arpaillargues.

Des ambitions qui seront résumées par l’hôte du jour, Régis Baron, fondateur du Musée 1900 : « nous avons besoin les uns les autres. » Avec cette nouvelle structure élargie, ce sera plus facile. Ainsi, un nouveau site internet est en ligne, avec notamment une billetterie et une centrale de disponibilités pour les hébergeurs. Précisons que le site est multilingue (anglais et allemand) depuis ce vendredi. Par ailleurs, la destination travaille avec le Conseil départemental à la labellisation Accueil Vélo, qui sera appuyée par une application mobile, Gard Evasion, et au développement du référentiel chambres d’hôtes créé par les Offices de tourisme de France.

Par ailleurs, un schéma d’accueil et de diffusion de l’information a été réalisé. Après diagnostic, il a permis d’adapter les horaires d’ouverture des points d’accueil en fonction des flux, de programmer un réaménagement de l’Office de tourisme d’Uzès et de mettre en place un Office itinérant. Côté diffusion, la Destination édite désormais un magazine, ainsi qu’un carnet d’adresses et un carnet de séjours. Le tout destiné notamment à être distribué chez les hébergeurs. Et côté communication, la Destination Pays d’Uzès Pont du Gard sort l’artillerie lourde, avec une semaine d’affichage dans 113 stations du métro parisien du 13 au 20 mai, et quatre phases à Nîmes et Avignon, notamment dans les gares.

De nombreux événements, certains directement portés par la SPL comme Avril en balade et les Balades vigneronnes, rythmeront les prochaines semaines. Mais l’événement de l’été risque fort d’être le Tour de France, qui va passer trois jours sur le territoire du 21 au 23 juillet. Un très bel événement, « mais nous devons encore attendre pour savoir comment nous allons pouvoir nous positionner », explique la vice-présidente de la Destination et conseillère départementale Muriel Dherbecourt, sachant que la SPL n’a pas la main sur l’organisation de l’événement. Des animations sont en réflexion notamment du côté des aires de stationnement du Tour de France.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Et aussi :

En chiffres : en 2018, la Destination Pays d’Uzès Pont du Gard a accueilli 115 282 personnes, et 312 000 ont été renseignées par le Office de tourisme (en comptant internet, le téléphone, les mails ou les visites physiques). La Destination compte 350 Partenaires.

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité