ActualitésSociété

DIMANCHE VILLAGES Sécurité et culture renforcées à Sanilhac-Sagriès

La commune de l'Uzège a inauguré la mise en sécurité de sa route Départementale et la transformation du temple en médiathèque.

Une partie de la Route Départementale 212 à Sanilhac après les travaux de réaménagement (photo Corentin Corger)

Ce samedi, c'était un grand jour pour la petite commune de Sanilhac-Sagriès avec une double inauguration : les travaux de mise en sécurité de la Route Départementale 212 et la transformation de l'ancien temple protestant en médiathèque.

En 2018, Guy Crespy, maire de Sanilhac-Sagriès a contacté le Département pour lancer des travaux sur la RD 212. Cette voie traverse le village, très empruntée par les automobilistes car elle dessert Nîmes, Uzès et Collias. "Je n'en pouvais plus de voir des familles avec des poussettes face à des voitures dont on se demandait si elles roulaient trop vite ou volaient trop bas", concède le premier édile de la commune.

600 000€ de travaux ont dont été nécessaires pour mettre en sécurité plus de 800 mètres de routes avec l'installation de trottoirs et de dispositifs de ralentissement. Un aménagement qui permet de relier les différentes entrées du village et qui desservira également le futur écoquartier. Ces travaux ont également permis la mise en place d'un éclairage neuf qui permettra d'économiser 12 000€ d'énergie par an grâce au travail réalisé par le SMEG (Syndicat mixte d'électricité du Gard). Une somme globale qui comprend aussi les quelques travaux effectués sur la RD 112.

Sur ce projet, le Département a participé à hauteur de 200 000€ via le contrat territorial, 100 000€ ont été engagés par l'État (crédits de la dotation d’équipement des territoires ruraux) et 20 000€ provenant des amendes de police. "Cette nuit, on vient d'enregistrer un 13e mort sur les routes gardoises en 2019. Les décès sur les routes ne se produisent pas que sur les axes autoroutiers. On ne doit négliger aucune action", a commenté Didier Lauga, préfet du Gard, très attaché à la sécurité routière. Et donc 270 000€ investis par la commune avec une partie en emprunt. La Région Occitanie représentée par Fabrice Verdier, conseiller régional, devrait participer à l'achat de mobiliers pour la médiathèque et au futur projet d'agrandissement de la salle polyvalente de la commune.

Après les travaux sur la RD212, les élus ont inauguré la médiathèque du Grand Cèdre photo Corentin Corger)

La deuxième inauguration concernait l'ancien temple protestant désaffecté, "qui servait de garde-meuble" précise le maire Guy Crespy. La communauté religieuse a cédé la bâtisse à la commune pour en faire la bibliothèque du Grand Cèdre, la précédente étant trop petite. "Ce lieu de rencontre transformé en lieu culturel va permettre aux habitants de s'enrichir. C'est un équipement dont les collectivités ont besoin au quotidien", a félicité Denis Bouad, président du Département.

Ce dernier a apporté son soutien financier à cette rénovation via la DLL (Direction départementale du Livre et de la Lecture) ainsi que l'État par la Drac (Direction régionale des affaires culturelles). Ce projet a coûté au total 258 500€. Un espace qui sera évidemment occupé par les scolaires. Denis Bouad en a également profité pour rappeler sa volonté d'équiper les zones rurales du très haut débit avec 140 000 prises déployées d'ici la fin de l'année sur les 250 000 prévues, pour un investissement qui dépasse les 260M€. Voilà un projet qui lui promet de futures inaugurations dans les communes de l'Uzège et ailleurs !

Les administrés étaient très curieux de voir à quoi ressembler la nouvelle bibliothèque de Sanilhac (photo Corentin Corger)

Corentin Corger

 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité