A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE Des promus qui pétillent

À 20h, Nîmes se déplace à Reims pour le duel des promus qui se disputent une place dans le top 10 de la Ligue 1.

Au match aller, les deux équipes s'étaient neutralisées 0-0, au stade des Costières (photo maxppp)

Pour le compte de la 35e journée de Ligue 1, Nîmes (9e, 49 pts) se rend à Reims (8e, 49 pts) avec l'ambition de renouer avec le succès à l'extérieur et de rejoindre comptablement son adversaire. Un duel des promus qui s'annonce pétillant. Coup d'envoi à 20h.

Rien de mieux que de rejouer seulement six jours après une cinglante défaite. Forcément, la pilule et ce 5-0 concédé à Lille a dû mal à passer, "on est frustré de notre performance en deuxième période", ressasse Bernard Blaquart. Les Nîmois peuvent en revanche s'appuyer sur la première, où ils ont dominé le dauphin du PSG, pour espérer endiguer cette mauvaise série à l'extérieur. Cinq défaites consécutives loin des Costières et une dernière victoire qui date du 10 février dernier et un succès 4-2 à Nantes. En compensation, les Crocos ont quasiment fait le plein à domicile avec 13 points pris sur 15 possibles.

Mais pour rester dans le top 10, il va falloir glaner des points chez les adversaires, même si le calendrier n'est pas généreux avec le Nîmes Olympique. Un deuxième déplacement consécutif à Reims, l'autre promu, qui a également assuré très tôt son maintien dans la saison et attraction de ce championnat avec un jeu intéressant. Une formation accrocheuse, tout simplement celle qui a concédé le plus de matches nul cette saison. Soit 16 au total ! Pour seulement sept défaites encaissées, ce qui est le troisième taux le plus faible de Ligue 1 derrière les deux premiers, le PSG (4) et Lille (6). "Reims fait une deuxième partie de saison magnifique avec une organisation qui varie très peu et d'une grande efficacité. Chapeau à eux !", loue l'entraîneur nîmois.

Reims, 4e défense de Ligue 1

Paradoxalement, les Nîmois ont perdu deux fois plus de matches mais pointent qu'à trois longueurs des Champenois et pourraient donc les rejoindre en cas de succès. Mais la tâche s'avère ardue car si le promu ne perd pas c'est que la défense est solide. Logique ! C'est la quatrième de l'élite avec seulement 35 buts encaissés. D'où la présence du portier rémois Edouard Mendy dans les cinq gardiens retenus aux Trophées UNFP pour prétendre au titre de meilleur gardien de la saison. "Ils ont les mêmes valeurs collectives que nous. C'est une très belle équipe défensivement et il faut vraiment la prendre au sérieux", alerte le défenseur central Anthony Briançon. Son homologue rémois, Abdelhamid illustre parfaitement cette solidité. Patron de la défense, il a disputé en intégralité les 34 journées de Ligue 1. Dans ce classement particulier, les Nîmois sont dans la zone rouge et pointent à la 19e place avec 53 buts encaissés.

Face à la solidité défensive rémoise, l'attaque nîmoise va devoir faire preuve d'ingéniosité (Photo Anthony Maurin)

En revanche, ils dominent au nombre de buts marqués avec 49 contre 33 pour les Stadistes. Une défense solide qui affronte une équipe joueuse et portée vers l'attaque, cela promet un duel serré et équilibré. Offensivement, Reims a baissé le pied, ce qui se répercute comptablement. Encore en course pour la Ligue Europa fin mars, le mois d'avril s'est avéré compliqué : trois points récoltés en cinq matches et une dernière victoire qui remonte au 17 mars contre Nantes (1-0). Outre la possibilité de renouer avec le succès à l'extérieur, Nîmes peut revenir à hauteur de Reims et mettre une option sur la 8e place à trois journées de la fin.

Alioui forfait

Signe du destin, c'était au stade Auguste-Delaune de Reims, lors de la dernière journée de Ligue 2 (11 mai 2018), que Rachid Alioui s'était blessé au genou. Il avait ainsi raté la coupe du monde et les six premières journées de Ligue 1. C'est cette fois-ci une gêne au talon qui l'empêche de faire partie du voyage en Champagne. C'est donc Guillaume qui devrait occuper la pointe de l'attaque, à moins que le coach ne décide de relancer Bozok. Maouassa, qui était encore incertain hier à cause de douleurs au dos, est bien présent dans le groupe.

Une défense qui retrouve aussi son capitaine, Anthony Briançon, qui a purgé ses trois matches de suspension. Il devrait certainement être associé à Lybohy dans l'axe et Miguel serait sur le banc alors que Landre est indisponible jusqu'à la fin de la saison. À droite, Alakouch semble prêt à reprendre sa place même si Ripart assure parfaitement l'intérim. Au milieu, c'est Ferri, également suspendu à Lille, qui fait son retour aux côtés, normalement, de Savanier et Bobichon. Côté rémois, Konan, Dia et Chavarria manquent à l'appel. La révélation et meilleur buteur du club, Oudin (10 buts) est bien présent et aura certainement envie de remporter une nouvelle bataille, dans la Marne.

Corentin Corger 

Le groupe retenu : Bernardoni, Valette - Alakouch, Briançon, Lybohy, Maouassa, Miguel, Paquiez - Bobichon, Ferri, Savanier, Valdivia, Valls - Bouanga, Bozok, Guillaume, Ripart, Thioub.

La composition probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Lybohy, Maouassa - Ferri, Savanier, Bobichon - Ripart, Bouanga, Guillaume.

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité