A la uneActualitésSociété

GARD Des commémorations de l’armistice pluvieuses

À Alès, les parapluies étaient de sortie. Photo Tony Duret / Objectif Gard
À Alès, les parapluies étaient de sortie. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Ce mercredi 8 mai, un peu partout dans le Gard comme en France, les municipalités ont organisé des cérémonies à l'occasion de la 74e commémoration de l’armistice. 

À Alès, au monument aux morts du square Verdun, une pluie vive et continue s'est abattue sur les courageux venus se recueillir en ce 74e anniversaire de la victoire du 8 mai 1945, marquant la capitulation de l'Allemagne nazie et la fin de la Seconde Guerre mondiale.

Cérémonie du 8 mai pluvieuse ce matin à Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Pour l'une de ses premières sorties officielles, la nouvelle Miss Alès, Lucie Dalle Palle, a ouvert les prises de parole, conclues un peu plus tard par le sous-préfet d'Alès, Jean Rampon, qui a lu un texte de Geneviève Darrieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées.

L'Harmonie d'Alès et sa région et son chef d'orchestre, Marc Terendij, ont bravé la pluie. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Rythmée par l'orchestre de l'Harmonie d'Alès et sa région, la cérémonie a réuni de nombreuses personnalités locales comme le député Olivier Gaillard (Annie Chapelier était représentée, Ndlr), le maire d'Alès (trempé !), Max Roustan, Jean-Michel Suau pour le Département et Christophe Rivenq pour la Région. Après le dépôt de gerbe, ce 8 mai s'est terminé par la Marseillaise et l'Ode à la joie, l'hymne européen.

À Saint-Laurent d'Aigouze. Il pleuvait aussi en Camargue. Le maire de Saint-Laurent-d'Aigouze, Laurent Pélissier, entouré d'élus et d'anciens combattants, était assisté des juvéniles membres du conseil municipal des jeunes. Ces derniers ont déposé une gerbe, puis lu un texte de l'Union française des anciens combattants.

8 mai 1945 Saint-Laurent-d'Aigouze (photo R.T)

À Nîmes. Un crachin glacé mais pas de forte pluie pour venir perturber la cérémonie

8 mai 1945 (photo Véronique Camplan)

Didier Lauga, préfet du Gard a quitté la cour d'honneur de la préfecture pour se rendre devant la plaque de la première division des forces française libres, place des Arènes. Il y a rejoint Franck Proust, député européen, Jean-Paul Fournier, maire de Nîmes, Christian Bastid, vice-président du Conseil départemental du Gard, Yvan Lachaud, président de Nîmes métropole, Françoise Bons, qui représentait la région Occitanie, et le général Franck Nicol, délégué militaire départemental. Tous ont été accueillis par Monsieur Quintinat, président la Fédération André Maginot. Après un dépôt de gerbe, direction le monuments aux morts des deux Guerres, square du 11 novembre.

Cérémonies du 8 mai 1945 (photo Véronique Camplan)

Après les honneurs militaires, les élèves de l'école élémentaire Jean-Jaurès ont lu "Après la pluie", un poème de Gianni Rodari. S'est ensuivie une lecture de l'ordre du jour n°9 par Jean-Marie Vidot, délégué du Souvenir français, qui rappelait ce jour de victoire. Puis Jacky Cantarel a donné lecture du manifeste de l'Union française  des anciens combattants ; un message de paix et de vigilance. C'est le préfet qui a clôturé les lectures par celle du message de Geneviève Darieussecq, secrétaire d'État auprès de la ministre des Armées.

Cérémonie du 8 mai 1945 (photo Véronique Camplan)

C'est dans la crypte que s'est clôturée la cérémonie par des dépôts de gerbes par les autorités présentes ainsi que par les représentants des anciens combattants. Après la Sonnerie aux morts, la minute de silence, l'hymne national et le Chant des partisans, tous se sont séparés non sans avoir salué les portes-drapeaux et les enfants présents.

Tony Duret (à Alès) et Véronique Palomar-Camplan (à Nîmes)

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité