A la unePolitique

ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine

Comme tous les dimanches, Objectif Gard vous propose son cocktail d’indiscrétions politiques. Un apéritif hebdomadaire à déguster sans modération !

Le shériff Tibérino défouraille son pistolet semi-automatique sur Facebook. Adjoint au maire délégué à la Sécurité et à ce titre chef de la police municipale de Nîmes depuis maintenant 18 ans, comme il le revendique, Richard Tibérino est aussi un communicateur hors-pair... sur les réseaux sociaux. C'est ainsi que cette semaine, à une vitesse à faire se pâmer Lucky Luke, il a dégainé à ses nombreux "amis" Facebook la primeur d'une information... détonante qui concerne la municipalité ! Le 6 mai dernier, à 16h50, il utilisait le très médiatique canal... carpien pour activer ses doigts agiles sur un clavier afin d'annoncer sur le fameux réseau social la dotation prochaine au bénéfice des policiers municipaux de caméras-piétons et de pistolets semi-automatiques. Allons bon ! La nouvelle nous semblant assez importante pour être diffusée et explicitée sur Objectif Gard, nous avons tenté de le joindre par téléphone. Sans succès. La deuxième tentative via... Facebook s'est avérée plus fructueuse. Quoi que... Dans un message - au demeurant très courtois - il nous informait de son indisponibilité pour répondre à nos questions et précisait en guise de conclusion d'un laconique "On communiquera quand on sera opérationnels" qui refermait là toute velléité journalistique d'en savoir plus pour informer nos lecteurs. Des lecteurs à qui on ne saurait mieux conseiller de demander Richard Tibérino en "ami" sur Facebook pour être informés en temps réel des bonheurs et vicissitudes de la municipalité nîmoise. Quant à nous - promis, craché, juré ! -, on vous informera plus avant sur tout ça dès que... nous serons opérationnels.

"La Chanson challenge", le nouveau divertissement musical de TF1 fait sa 1ère à Nîmes. C'est par un teaser que la première chaîne d'Europe a dévoilé les contours de sa nouvelle émission baptisée "La Chanson challenge". Le principe est simple : un artiste nomme un autre artiste et lui propose de reprendre une chanson complètement à l'opposé de son univers... Et pour illustrer son propos, DMLSTV a dévoilé le premier challenge lancé par Patrick Bruel à Zazie : reprendre le titre de rap "Basique", d'Orelsan ! La suite, ce sera dans les arènes de Nîmes samedi prochain sauf si...

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Prochainement...! @patrickbrueloff lance un challenge à @zazie.online #chansonchallenge @tf1

Une publication partagée par DMLS TV (@dmls_tv) le

"La Chanson challenge" de TF1 samedi dans les arènes reportée ? Dans les couloirs de la ville de Nîmes et chez TF1 on tremble un peu depuis quelques jours et on a les yeux rivés sur la météo. En effet, les dieux du ciel n'ont pas l'intention de faire de cadeau à la grande fête de la musique qui s'annonce en fin de semaine prochaine dans les arènes de Nîmes. Selon nos informations, pas de problème pour le jeudi soir où un temps nuageux mais sans pluie sera au rendez-vous pour la célèbre émission La Chanson de l'année. Par contre, pour la soirée du samedi soir, toujours dans les arènes, la nouvelle émission La Chanson challenge devrait se dérouler sous la pluie et les orages. Le report au vendredi un temps évoqué est dans l'attente des dernières prévisions météorologiques qui prévoient de la pluie également le vendredi. Attendre et voir.

Les "Roustaneries" de la semaine. Plus besoin de présenter Max Roustan, le maire d'Alès connu pour sa proximité avec ses habitants et son franc-parler. L'élu dit les choses comme il les pense et ça lui réussit plutôt bien. Ce vendredi, lors de la présentation du programme du festival Cratère surfaces, Roustan était en grande forme et le moment était d'autant plus savoureux qu'il était entouré du petit monde assez précieux de la culture alésienne. Alors que Denis Lafaurie, le directeur du Cratère d'Alès, présente le programme de la 21e édition du festival, le maire d'Alès lance tout sourire : "Ce programme me semble plus pertinent que celui de la 20e édition". On sent que Denis Lafaurie ne sait pas comment le prendre et l'assemblée, gênée, rit jaune. En fin de présentation, au moment d'évoquer les partenaires financiers du festival, Max Roustan semble chercher quelqu'un dans la salle : "Il est là le Département ? Ils ne sont pas là, les radins ? Parce que chaque année, ils nous grignotent un peu plus". Du grand Roustan !

Patrick Champ et Facebook. Mercredi soir, après la très belle victoire de l'USAM, le club de handball de Nîmes, à Nantes (36-33), les messages de félicitations ont afflué sur les réseaux sociaux. Chacun y allant de son mot d'encouragement. Mais le correcteur automatique du téléphone est parfois facétieux et nous a offert un quiproquo plutôt marrant signé Patrick Champ, ancien joueur du Nîmes Olympique de 1972 à 1977. "Superbe victoire de l'islam", a-t-il écrit au lieu de l'USAM évidemment. Un terme que le smartphone n'a pas encore assimilé. Ou alors fallait-il peut-être y voir un message de soutien à l'Égyptien Mohammad Sanad, grand artisan du succès nîmois avec neuf buts et de confession musulmane. Conscient de son erreur, Patrick a rectifié dans la foulée avec un autre message. On a depuis dû lui expliquer qu'il pouvait aussi l'effacer.

Un déjeuner et des banalités. Avant le grand oral du 24 mai, à Paris, pour établir une stratégie en vue des Municipales, le comité politique En marche s’est réuni ce lundi. Un déjeuner au Cheval Blanc, avec autour de la table le référent gardois Jérôme Talon, celui des jeunes et du responsable du pôle élus, ainsi que les députés Dumas et Gaillard. « On a parlé de généralités, du nombre d'assesseurs pour le scrutin... Vraiment rien de croustillant », commente l’une de nos sources. On sera auditionné le 24 mai à Paris. Le national décidera de nommer ou non des candidats dans les huit plus grandes villes du Gard (Nîmes, Alès, Bagnols, Beaucaire, Villeneuve, Pont-Saint-Esprit, Saint-Gilles et Vauvert) »

La réunion parisienne pour l'ANRU 2 de Nîmes reportée une nouvelle fois. À ce rythme là, le projet de renouvellement urbain de Nîmes n'est pas près de voir le jour. Selon nos informations, prévue pour le 11 juin prochain à Paris, la réunion pour défendre une nouvelle fois le projet des quartiers nîmois et obtenir le taux de financement définitif est reporté d'un mois tout pile. Sauf que le 11 juillet, le Département est en session. Le débat crucial autour des travaux de renouvellement ne pouvant se faire sans l'acteur principal, Denis Bouad, président du Gard, il est fort probable qu'un nouveau report ait lieu. Certainement à la rentrée de septembre.

Un nouveau directeur général à la CCI. Demain, la Chambre de commerce et d’industrie du Gard accueille un nouveau directeur général. Un recrutement pour pallier le départ de Philippe Hurdebourcq, qui a occupé ledit poste de fin 2017 à fin 2018. Le président de la chambre consulaire, Éric Giraudier, a voulu laisser planer le mystère sur l’identité du prochain chef d’orchestre de l’institution. L’heureux élu serait né à Nîmes et connu dans le monde de l’entreprise… Au mundillo politique qui se poserait la question, ce ne sera pas Jérémy Rosier, le collaborateur du premier adjoint Les Républicains nîmois, Franck Proust. Un point sur les nouveaux recrutements consulaires sera effectué fin mai.

Dernier meeting pour En marche. Dans le Gard, les "marcheurs" aimeraient terminer en beauté la campagne des Européennes du 26 mai. Plusieurs invitations ont été lancées pour accueillir à Nîmes, « soit le 20, 21 ou 22 mai », une personnalité de la liste "Renaissance" d’En marche et de ses partenaires (le MoDem, Agir, la droite constructive et le Mouvement Radical /Social-Libéral, NDLR). Un bon test pour voir si le Gard est un territoire à enjeu pour le parti présidentiel. 

La rédaction 

Etiquette

Abdel Samari

Créateur d'ObjectifGard, je suis avant tout passionné par les médias et mon département. Ce qui me motive chaque jour : informer le plus grand nombre sur l'actualité du Gard ! Pari tenu ?

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “ÇA RESTE ENTRE NOUS Les indiscrétions de la semaine”

  1. Il semble que la rénovation urbaine ne soit pas une priorité pour ceux censés l’incarner.
    Que disent les députés Françoise Dumas et Philippe Berta mais encore les référents ANRU pour les quartiers, Laurent Burgoa pour Nîmes et Valérie Rouverand pour Nîmes Métropole ?
    Le Rassemblement National pour Nîmes et l’agglo exige une vraie politique autour de l’habitat pour répondre aux besoins des Français.

    Conseiller R.N Nîmes

  2. « Le débat crucial autour des travaux de renouvellement ne pouvant se faire sans l’acteur principal, Denis Bouad, président du Gard, il est fort probable qu’un nouveau report ait lieu »…M.Bouad, en tant que Président du Département vous voulez dire? Dans ce cas, sachez que le Département n’est maitre d’ouvrage d’aucune opération, donc absolument pas indispensable, en tant que Psdt d’Habitat du Gard, qui est effectivement MO de multiples opérations, il a un DG! La bonne question est de savoir quelle est la priorité: une session du CD30 qui peut être reportée, la session ANRU qui peut difficilement l’être sans reporter sine die un projet travaillé depuis de nombreuses années.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité