Faits Divers

LASALLE Une jeune femme squatte, tague et saccage la résidence secondaire d’un octogénaire

Tribunal correctionnel d'Alès. Photo Tony Duret / Objectif Gard

Isabelle, 22 ans, était jugée vendredi matin devant le tribunal correctionnel d’Alès pour une violation de domicile et des dégradations dans la résidence secondaire d’un octogénaire.

En deux ans, Isabelle a complètement changé de vie, ce qui lui vaut les félicitations du procureur Sébastien Sider. Un changement judicieux car la jeune femme s’était engagée dans une voie qui l’aurait probablement conduit de manière régulière devant les tribunaux.

Il y a deux ans, donc, Isabelle était « SDF par choix », comme elle le raconte. « Avec un copain, on dormait dans une voiture. Et puis pour m’impressionner, et pour me faire du charme, il est entré dans cette maison ». Une propriété à Lasalle qui semble avoir été choisie au hasard et dont ils forceront un volet pour y pénétrer. Isabelle et son ami y dorment et se restaurent, mais ils vont aussi casser la télévision et recouvrir les murs de tags. « J’étais stressée à cette période, je sais que c’est bête », regrette la jeune femme qui ne parvient pas à expliquer son comportement de l’époque.

Aujourd’hui, Isabelle a quitté le Gard, laissé derrière elle sa vie de SDF, et rejoint sa famille avec le projet de devenir ébéniste. Pour l’encourager dans cette nouvelle vie, le procureur n’est pas trop sévère et demande une peine de 60 jours amende à 10€. Le tribunal sera encore plus clément : Isabelle est condamnée à 800€ d’amende dont la moitié avec sursis.

Tony Duret

Etiquette

Tony Duret

Tony Duret, journaliste à Objectif Gard depuis juin 2012.

Vous aimeriez aussi

2 réactions sur “LASALLE Une jeune femme squatte, tague et saccage la résidence secondaire d’un octogénaire”

  1. Donc, tout va bien pour elle !! Qui va payer une nouvelle télé a cet octogénaire ? Qui va payer le nettoyage des tags sur les murs ?? Le volet forcé ??

  2. C est une honte .tous délinquants ne risquent absolument rien dans notre société lâche et laxiste
    Il faut reconnaître aux États-Unis leur sévérité judiciaire efficace.
    Les prisons sont financées par actionnariat.
    Donc , pour ce même type de délit, cette petite conne et son copain seraient au trou pour 2 ans au moins ,avec travaux quotidiens….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité