ActualitésSociété

AIMARGUES Centre-ville : quel chantier !

Décryptage des travaux qui chamboulent l'hypercentre de la commune.

Aimargues Travaux hypercentre (Photo Véronique Camplan)

Le moins qu'on puisse dire lorsque l'on se rend dans la commune gardoise en ce moment, c'est que la circulation est quasi impossible dans le centre bourg. Un casse tête total. Qu'est-ce qui se passe à Aimargues, qui affiche pourtant la physionomie d'un gros village provençal plutôt tranquille? Pour en savoir plus, Jean-Paul Franc, le maire, et Bernard Jullien, adjoint aux travaux, nous ont organisé une visite de chantier.

En cause donc des travaux dans quasiment tout l'hypercentre du village. Rues et trottoirs éventrés, engins de chantiers, panneaux de déviation à se rendre dingue… Deux questions se posent, la première étant de savoir pourquoi et la seconde comment.

Commençons donc part répondre à la seconde. Si de tels travaux sont possibles, c'est que la commune est passée d'un budget 4,5 M€ en 2008 à 7,5M€ aujourd'hui. Une augmentation de la recette fiscale due à la présence de l'entreprise Royal Canin sur le territoire et à l'expansion de la population (l'indice d'imposition n'ayant pas bougé). Une gestion qualifiée de "prudente" par le maire et, conséquence directe, un excédent budgétaire de 1,5M€. "Les comptes sont sains. Nous avons de quoi investir", déclare Jean-Paul Franc. Reste ensuite à définir les priorités.

L'augmentation de la population permet l'ouverture d'une école moderne, ce qui est plutôt réjouissant dans un contexte local où l'on voit des classes se fermer dans les communes alentours. Mais il est des investissements moins visibles, qui nécessitent un bouleversement de la vie quotidienne des Aimarguois, sont nécessaires. La commune doit faire face à la proximité de cours d'eaux qui ont une fâcheuse tendance aux débordements intempestifs et doit revoir à la hausse sa capacité d'alimentation en eau potable et en évacuation des eaux usées.

Les réseaux secs et humides doivent être enterrés et le centre du village déqualifié pour offrir une meilleur circulation des piétons. Des impératifs qui supposent, entre autres, que l'on creuse les rues et les trottoirs.  Les travaux en cours sont chiffrés à 400 000 € dans le centre-ville. La traversée de la commune sera entièrement refaite pour 800 000 € auxquels s'ajoutent 400 000 € du Département.

En images

Aimargues Travaux Hypercentre (Photo Véronique Camplan)

Allons voir ça de plus près. On commence par le plan Montredon, l'aménagement date. Il est temps de le moderniser. Les trottoirs sont élargis, une grande terrasse en béton désactivé permet la halte et quelques places de parking de la faciliter. Les angles sont pavés et le plan est ouvert sur deux accès. Le tout pour 300 000 euros.

Aimargues Travaux Hypercentre (Photo Véronique Camplan)

On poursuit par la rue Montredon et celle de la gendarmerie qui auront bientôt des trottoirs plus larges, des caniveaux centraux efficaces et élégants.

Aimargues Travaux Hypercentre (Photo Véronique Camplan)

Rue Jean Moulin, la route est éventrée. Le sol sera refait et un enrobé provisoire posé pour les fêtes d'Aimargues. À l'entrée du village route de Lune, route de Vauvert enfouissement des réseaux secs et remplacement des éclairages classiques par des LED. Les deux réseaux sont enfouis dans la même tranchée.

Aimargues Travaux Hypercentre (Photo Véronique Camplan)

Enfin, 250 000 € versés en compensation du passage de la ligne TGV par la SNCF seront consacrés au  remodelage de fossés et à la pose de canalisations d'écoulement à proximité de la Cubelle (ruisseau) pour qu'en cas de fortes pluies, il n'y ait pas d'eau sur les routes.

En septembre, une deuxième tranche de travaux sera programmée. Au programme : piste cyclable de traversée de la commune et aménagements de parkings boulevard des anciens combattants. Pour cette deuxième tranche un appel d'offre de 540 000 € est lancé.

Véronique Palomar Camplan

 

 

 

 

 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

1 commentaire sur “AIMARGUES Centre-ville : quel chantier !”

  1. C’est le bazar complet.
    C’est à mourir de rire. Ils ont rien fait au premier mandat pendant 5 ans et ils ont pété le taux d’endettement en fin de mandat. Et là pareil. Ce type il ne se réveille que piur les élections.
    Et puis dieu merci qu’il y a des routes à refaire car il ne sait faire que ça !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité