A la uneActualitésCulture

MERCREDI CULTURE Les nouvelles aventures de M. Parallèle

Spectacle, concerts, clip, album…  Un univers en expansion.

(Photo Véronique Camplan)

Depuis notre dernière rencontre avec M. Parralèle, il s'est passé un hiver. À l'époque, il sortait d'une résidence au théâtre Ligier de Nîmes avec ses deux complices guitaristes. Nous le retrouvons au printemps avec une liste de dates et des tas de projets en cours. 

Les concerts

C'est reparti pour une série de concerts avec Dorian Bleuzé et Luc Hernandez. Au programme, toujours une mise en musique, des textes du poète Tchadien Nimrod  plus un cocktail 100% parallèle de chansons françaises accordées aux musiques du monde. Plus que jamais l'auteur, compositeur, interprète, trouve son bonheur en sortant des cadres. Ceux-là même qu'il connaît si bien, qu'aujourd'hui il peut s'en jouer. Une liberté revendiquée dans chacune de ses créations et qui le pousse toujours plus loin comme le font aussi les textes de Nimrod au phrasé étrange, qu'il aborde avec une douceur qui surprend et ravi leur auteur.

On retiendra la date du vendredi 24 mai à 20h30 où l'on retrouvera M. Parallèle en concert à La Milonga des Angel 47, rue de l'Occitanie à Nîmes. L'entrée est fixée à 15 €. Et si l'on veut dîner il faut réserver au : 06 63 90 69 18. Le lendemain, le trio se produira à Pézenas à L'A Musée Boby Lapointe à 19h et l'entrée sera libre.

Le tour du monde en 45 minutes …

La musique comme instrument du rêve et de la liberté (© Lucille Robert)

M. Parallèle, n'a pas oublié l'enfant qu'il était (qu'il et encore ?), il se plaît à imaginer pour eux, un tour du monde en 45 minutes. Le pitch : "J'avais 80 jours pour faire le tour du monde et je suis en retard. Comment faire, il ne me reste plus que 45mn?" L'artiste ne voit qu'une façon de relever ce défi, c'est la musique. Elle permet à la fois de vaincre le temps et l'espace. "Les instruments deviennent les voix de mes personnages", développe l'auteur. "Un langage que les enfants perçoivent très bien," poursuit le musicien qui est aussi professeur au conservatoire de Beaucaire et a déjà testé les réactions du jeune public face à ses créations. Il peut donc avec bonheur se laisser aller à un transport à travers les musiques du monde et entraîner son public dans son univers, subtil melting-pot de sons et d'émotions.

Être libre et serein

(Photo Véronique Camplan)

Tout le temps qu'il ne passe pas à enseigner la musique où à l'écouter, M. Parralèle écrit. Aujourd'hui, il se décide à mettre de l'ordre et à partager ses créations. Il commencera par un clip de son titre "il s'en va" (écouter la version live plus haut). "C'est une chanson que j'ai composée en sortant du désert. L'histoire d'un homme qui fuit une existence pourrie. Sauf qu'on apprend à la fin que c'est lui la cause de tous les maux", explique l'auteur. Un fond sombre mais une volonté de légèreté dans la mise en musique de ce titre qui se veut interactif avec le public. Pour tourner le clip aux manettes, ce sera  Vincent Cerda, l'ami de toujours.

"Tout est déjà orchestré et on en parle sur les réseaux sociaux, affirme le garçon qui confie, "j'écris trop. Je voudrais enregistrer un album de mes compositions. J'ai aussi écrit un hommage à Higelin en interprétant "irradié". Et puis il y a les textes de Nimrod qui sont à part et que j'aimerais compiler dans un album pour laisser une trace". Cela fait au moins deux albums, pourrait-on lui faire remarquer. Peut lui importe, M. parallèle, écrit sans cesse et produit spectacle et albums en restant loin des cadres, des maisons de disques et des collectifs. La raison est sans doute, que par-dessus tout, il tient à sa liberté.

Véronique Palomar Camplan

Pour retrouver et suivre M. Parallèle, cliquez sur ce lien : www.monsieurparallele.com 

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité