A la uneActualités

TAVEL Cinq inaugurations en une journée

Lors de la journée d'inaugurations, mercredi à Tavel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Enfouissement de réseaux, cheminement piéton, rénovation du foyer socioculturel et de la salle du conseil municipal et construction d’un city-stade : on a coupé des mètres de ruban tricolore ce mercredi à Tavel, pour une série d’inaugurations.

« Une journée marathon », selon les termes bien choisis du maire, Claude Philip, qui voulait marquer le coup. La journée a démarré par l’entrée Est du village, avec l’enfouissement des réseaux électriques et de télécoms et la mise en place de l’éclairage public sur une portion de trois cents mètres de la route de la Condamine. Des travaux « qui participent à l’embellissement du village », note le premier édile, qui compte « dans un avenir proche mettre en place un cheminement piéton » sur cette portion.

Pour l’heure, ces travaux ont coûté 103 500 euros, financés à hauteur de 11 % par le Syndicat mixte d’électricité du Gard (SMEG), de 26 % par l’Agglo du Gard rhodanien via les fonds de concours et par feu la réserve parlementaire pour 5 000 euros, la commune ayant à sa charge un peu plus de 60 000 euros.

Un peu plus loin, direction la traversée du village en son endroit le plus étroit. Un endroit où, compte tenu du trafic routier traversant Tavel, nombreux et composé aussi de camions et de cars, « il fallait faire quelque chose pour les piétons », lance le maire. Alors la commune a réduit la largeur de la chaussée en bâtissant un trottoir. « Ce n’est pas parfait, mais au moins ça permet aux piétons de marcher de façon plus sécurisée », ajoute Claude Philip. Ces travaux ont coûté 38 300 euros, financés à hauteur de 15 000 euros par les amendes de police, et de 5 000 euros par  la défunte  réserve parlementaire, la commune réglant 18 000 euros.

Lors de la journée d'inaugurations, mercredi à Tavel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Quelques centaines de mètres plus haut, le foyer socioculturel fête son quarantième anniversaire avec une seconde jeunesse. Rénové, entièrement mis aux normes, le bâtiment, qui accueille de nombreuses associations, le Club du troisième âge ou encore l’Accueil de loisirs sans hébergement repart pour un tour. Il aura fallu 319 000 euros tout de même pour y parvenir, avec l’aide de l’Agglo (19 500 euros de fonds de concours), du Département (44 550 euros) et de l’État (66 550 euros).

Une salle du conseil toute neuve

Juste en face, la salle du conseil municipal. Ici, les travaux n’étaient pas prévus : la salle a pris la foudre avant de prendre feu le 1er août dernier. Malgré l’intervention rapide des pompiers, la toiture, le faux-plafond, l’isolation et le système de chauffage ont dû être refaits. « Il a fallu reprendre la salle quasiment de a à z », résume le maire.

Faisant contre mauvaise fortune bon coeur, la municipalité en profitera pour remplacer le mobilier pour rendre la salle plus flexible et accessible, permettant désormais son utilisation comme salle des mariages. Les travaux ont coûté 98 000 euros, financés à hauteur de 69 500 euros par l’assurance, et 28 800 euros par la commune. Cette somme recouvre les équipements ajoutés lors des travaux, donc pas dédommagés par l’assurance.

Lors de la journée d'inaugurations, mercredi à Tavel (Photo : Thierry Allard / Objectif Gard)

Enfin, dernière étape de ce marathon du couper de ruban, le city-stade situé à côté du gymnase et à un jet de pierre des écoles. Un projet initié par le conseil municipal des jeunes, et qui permet à tous de jouer au football, au handball, au basket ou encore de faire de la course à pied sur l’anneau qui encercle l’équipement. Le city-stade a coûté 83 400 euros, financés à hauteur de 12 500 euros par la Région. En tout, la commune de Tavel a investi près de 350 000 euros de fonds propres sur ces cinq chantiers.

La parole a été donnée aux différents financeurs. L’Agglo rappellera, par la voix de son président Jean-Christian Rey, qu’elle « soutient les projets des communes, ce qui va dans le sens d’un meilleur accueil des habitants » et que « Tavel a bénéficié chaque année des fonds de concours de l’Agglo, pour 150 000 euros depuis 2014. » La conseillère départementale Nathalie Nury estimera pour sa part que « cette journée est à l’image de la dynamique de Tavel, qui est la commune de ce canton qui a signé le plus de contrats territoriaux avec le Département depuis 2015. » Le président du SMEG Roland Canayer saluera le travail mené sur les réseaux par la mairie, avant de l’inciter à « ne pas s’arrêter là. » Enfin, la conseillère régionale Monique Novaretti saluera le projet de city-stade, « qui permet de créer du lien social tout en promouvant les activités physiques et sportives. »

Et tout ce beau monde ne devrait pas tarder à revenir à Tavel : les travaux de rénovation de l’école maternelle viennent de s’achever, et ceux de l’école élémentaire sont en cours, avec le soutien notamment du Département et de la Région. L’inauguration est prévue pour la rentrée de septembre.

Thierry ALLARD

thierry.allard@objectifgard.com

Etiquette

Thierry Allard

31 ans, féru de politique, de sport et de musique. Jadis entendu en radio, je couvre depuis juin 2014 le Gard rhodanien pour Objectif Gard.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A lire également

Close
Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité