A la uneActualitésNîmes OlympiqueSports Gard

NÎMES OLYMPIQUE En avant le top 10

En cas de succès, à Guingamp (21 h), déjà relégué, Nîmes serait assuré de terminer dans le top 10 de la Ligue 1.

Nîmes court tout droit vers le top 10 de la Ligue 1 (Photo Anthony Maurin).

Quasi irrésistible en cette de fin de saison, Nîmes (8e, 52 pts) se déplace à l'En Avant Guingamp (20e, 26 pts) pour la 37e journée de Ligue 1 (à 21h) avec l'occasion, en cas de succès, d'entériner sa place dans le top 10 de la Ligue 1. Et pourquoi pas assurer la 8e place en fonction du résultat de Reims. 

Rien ne semble pouvoir arrêter les Crocos en cette fin de saison. Trois victoires obtenues sur les quatre derniers matches et une option prise sur la 8e place que Nîmes pourrait sceller ce samedi soir. Mais cela dépendrait également des résultats de ses poursuivants et notamment Reims (9e, 49 pts) qui joue à Bordeaux, mais qui possède une différence négative (-6) contre 0 pour Nîmes. Quoi qu'il en soit, si Nîmes gagne à Guingamp, le top 10 sera dans la poche. Une formidable prouesse pour un promu, qui plus est dernier budget de l'élite.

Et avec cet appétit, Nîmes peut regarder aussi au-dessus, car Nice, septième et Marseille, sixième, se trouvent respectivement à un et trois points. "Bien évidemment que l'on regarde devant. Chaque match de Ligue 1 est un événement. Mes joueurs ne sont pas rassasiés", commente Bernard Blaquart.

"Pour la plupart c'est notre première saison en Ligue 1. On la vit pleinement et on ne lâche rien à l'entraînement. Pour le symbole, ça serait beau de finir devant Marseille", espère Florian Miguel. Il restera le dernier match de la saison aux Costières, face à Lyon, le vendredi 24 mai à 21h05. Avant ça, le NO peut décrocher sa septième victoire de la saison à l'extérieur face à une équipe bretonne déjà assurée de finir lanterne rouge et de jouer en Ligue 2, la saison prochaine. D'autant plus que Nîmes, en s'imposant 3-0 à Reims, a mis fin à une série de cinq défaites loin des Costières.

Florian Miguel est en train de s'imposer dans l'axe de la défense nîmoise (Photo Anthony Maurin)

Une motivation sportive afin de terminer le plus haut avec une moisson conséquente de points pour un promu mais aussi financière. Plus la place haute plus la prime sportive versée par la Ligue est importante. Mais le voyage ne sera pas si facile que ça car les Bretons, condamnés, vont quand même tenter de sauver l'honneur devant leur public.

"Des joueurs pros qui baissent les bras, ça n'existe pas. Le public va soutenir ses joueurs dans l'idée de la saison prochaine. Les supporters de Guingamp ne sont pas dans la polémique", affirme le coach nîmois. Une situation que Florian Miguel a connu la saison dernière avec Tours, en Ligue 2, déjà condamné à plusieurs journées de la fin : "C'est particulier. C'est dur de prendre un coup sur la tête mais faut tout donner et mouiller le maillot." 

Savanier suspendu, Bozok de retour

Les Crocos ont aussi l'intention de le mouiller avec une seule absence majeure et pas des moindres, celle de Savanier. Le meilleur passeur de Ligue 1 est suspendu pour avoir reçu trois avertissements en dix rencontres. Ferri, qui ne pourra pas jouer contre Lyon, dispute son dernier match sous le maillot nîmois et devrait être accompagné de Bobichon et Valls. Le seul changement forcé auquel le coach devrait procéder par rapport aux deux dernières compositions alignées.

Le trio d'attaque Thioub-Ripart-Bouanga a de grandes chances d'être reconduit dans un dispositif en 4-3-3. En défense, c'est le duo Briançon-Miguel qui se démarque en cette fin de saison. "Je me sens bien à ce poste. Avec Antho, on reste sur deux clean sheet", explique Florian Miguel qui est certainement en train de gagner sa place dans une défense qui sera modifiée la saison prochaine et sa polyvalence peut lui assurer du temps de jeu. "Il a fallu un temps d'adaptation par rapport à ma nouvelle vie. Aujourd'hui je me sens épanoui", confie le natif de Bruges (Gironde).

Concernant les joueurs des Côtes-D'Armor, Djilobodji est forfait en défense et Kerbrat est incertain. L'ancien Nîmois, Benezet est également absent tout comme Ngbakoto et Coco. Une équipe de Guingamp, lanterne rouge dans tous les secteurs : pire attaque et pire défense de l'élite. Il n'y a que sur le classement à domicile où ils laissent la dernière place à Monaco, avec un but de moins encaissé. Mais pour finir au moins par un succès à domicile il faudra stopper la furia des Crocos et même le temps breton n'est pas sûr d'y arriver.

Corentin Corger

Le groupe complet : Bernardoni, Valette - Paquiez, Alakouch, Briançon, Lybohy, Miguel, Maouassa - Valls, Valdivia, Ferri, Bobichon - Thioub, Bouanga, Ripart, Guillaume, Bozok, Alioui.

La composition probable : Bernardoni - Alakouch, Briançon (cap.), Miguel, Maouassa - Bobichon, Ferri, Valls - Thioub, Ripart, Bouanga. 

Etiquette

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité