ActualitésCulture

NÎMES Sémaphore : projection exceptionnelle de « Triangle rouge à Buchenwald »

Le film sera présenté mardi 21 mai, à 18h30, en présence de la réalisatrice.

Buchenwald à la libération du camp © J. Rouard
Le mardi 21 mai 2019, à 18h30, les amis de la Fondation pour la mémoire de la déportation, Mémoire de la déportation, le collectif Histoire et mémoire, en partenariat avec le Sémaphore organisent un projection privée du film événement "Triangle rouge à Buchenwald", réalisé par Anice Clément.
« Triangles rouges à Buchenwald » est le premier film documentaire sur les déportés de France au camp de Buchenwald. À Buchenwald, qui dénombre plus 56 000 victimes, “les triangles rouges” (déportés politiques), organisent une résistance clandestine qui a permis de sauver des milliers de vies. Alors que les troupes américaines approchent du camp, le 11 avril 1945, les groupes de résistance internes libèrent le camp et ses 21 000 prisonniers. Les armes à la main (savamment volées, cachées, remontées patiemment au péril de leur vie), ils livrent aux américains les SS qui n’ont pu s’enfuir.
Le film, d'une heure trente en couleur, est une compilation d'interviews et de témoignages de déportés qui démontrent avec précision comment cette lutte clandestine a pu naître et croître à l’intérieur de cette machine à broyer l’Homme qu’était l’idéologie nazie. Et comment l’esprit de résistance a réussi, malgré le travail forcé, le froid, la faim, les coups, les maladies, la cruauté, les humiliations, à triompher de la haine et de la barbarie. Sorti, l'an dernier, son montage a pu être financé grâce à une campagne participative.
La projection sera suivie d’un débat en présence de Dominique Durand, président du Comité international Buchenwald Dora avec pour invitée Anice Clément, réalisatrice du film.
Mardi 21 mai à 18h30 au cinéma le Sémaphore, rue Porte de France à Nîmes. Prévente possible uniquement sur place aux tarifs habituels (pas de réservation par téléphone).

Etiquette

Véronique Palomar

Après une longue carrière au service de l'information dans l'hémisphère sud, me voilà de retour dans l'hexagone. Heureuse de mettre, plume, regard neuf et expérience au service d'un journal indépendant et de continuer à informer.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité