Faits Divers

NÎMES Trafic de drogue dans la prison : le dealer pensait réceptionner de la viande!

(Photo illustration : Coralie Mollaret)

Un homme de vingtaine d'années, soupçonné de s'adonner à un trafic de stupéfiants à la maison d'arrêt de Nîmes a été placé en garde à vue au commissariat de Nîmes.

Le 18 avril dernier, il a réceptionné durant la promenade dans l'enceinte pénitentiaire de Nîmes, plusieurs petits colis composés de drogue : 144 grammes de résine de cannabis, 20 grammes d'herbe, et 2,5 grammes de cocaïne au total.

Les policiers estiment qu'il revendait à d'autres détenus dans la prison nîmoise en "sachant qu'à l'intérieur de la maison d'arrêt les prix flambent et les produits illicites sont cinq fois plus cher qu'à l'extérieur", estime le vice-procureur, Alexandre Rossi. Le détenu présumé dealer pourrait faire l'objet d'une comparution immédiate dans les prochains jours. Pour sa défense le mis en cause a expliqué qu'il avait récupéré les colis en pensant qu'il s'agissait de viande et ceci afin d'améliorer son quotidien en détention.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité