A la uneFaits Divers

SAINT-GILLES Cycliste percuté mortellement : « Ce n’est pas un accident de la route, c’est un crime »

Un cycliste a été fauché par un chauffard qui roulait très vite, à contresens, ivre, sous stupéfiants, sans assurance.

Légende photo: David, 45 ans a été percuté mortellement par un chauffard alors qu'il faisait du vélo.

Un chauffard alcoolisé et sous l'effet de stupéfiants a percuté mortellement un cycliste à Saint-Gilles sans s'arrêter.

Louane, 7 ans, attend une médaille dans la main. Elle cherche son papa, c'est certain il va arriver pour voir le premier trophée que sa fillette vient de remporter lors d'une course cycliste. "Papa va être fier de moi", répète-t-elle inlassablement. Mais les minutes passent et David, le père de famille lui aussi amateur de vélo ne revient pas de sa sortie sportive. Ce que ne sait pas encore la petite fille c'est qu'elle ne reverra jamais plus son papa. Il a été renversé quelques minutes avant par un fou du volant, un chauffard qui zigzaguait à très vive allure et qui est allé percuter dans l'autre sens de circulation le père de famille.

Un père de famille décède

C'était à Saint-Gilles sur la route départementale CD 14, près du château de la pinède. Il était 9h40, ce 13 mars 2016 lorsque le terrible choc va projeter le cycliste 8 mètres plus loin dans un champ. La victime décède. La voiture folle va poursuivre sa route avec un pare-chocs cassé et une roue crevée. Le chauffard ne s'arrête pas. Il dira plus tard en garde à vue qu'il avait la vision troublée par l'alcool et qu'il n'a pas pris conscience d'avoir heurté un homme !

Les témoignages concernant l'accident sont accablants pour le chauffard. Un autre cycliste qui circule 50 mètres derrière le père de famille ne trouve qu'une solution pour éviter le bolide qui fonce sur lui : se projeter dans un fossé... Cet homme a été alerté de l'accident par le terrible bruit lié au choc entre la voiture et le cycliste, il a juste le temps de sauver sa vie. Il a décidé de se constituer partie civile lors du procès qui se déroule ce mardi 21 mai au tribunal correctionnel de Nîmes pour "homicide involontaire par conducteur avec au moins deux circonstances aggravantes", "mise en danger de la vie d'autrui" et "circulation d'un véhicule à moteur sans assurance".

Le chauffard zigzaguait sur la route

Pour la victime, il n'y a plus rien à faire lorsque les secours arrivent sur place. L'enquête progresse vite, et deux autres conductrices qui ont croisé le fou du volant sont catégoriques sur la vitesse. Une dira même qu'il zigzaguait sur l'asphalte. Le mis en cause expliquera plus tard aux enquêteurs qu'il roulait à près de 130 km/h, près de deux fois la vitesse autorisée sur cet axe.

Le chauffard a pris la fuite. Il s'est réfugié près de là, chez sa belle-famille. Un homme de 28 ans à l'époque des faits qui s'est disputé la veille avec sa petite amie. Pour noyer son chagrin, il a passé la nuit à boire et à se droguer. Une dizaine de bières, 5 à 6 verres de whisky, du cannabis, de la cocaïne et un drame absolu au bout du chemin.

"Ce sportif était marié et il avait deux enfants, âgés au moment du drame de 7 et 14 ans. Un décès terrible dans de telles circonstances et une famille qui est détruite, estime maître Rémy Nougier, l'avocat de la famille de la victime. " Lorsque l'on cumule autant d'infractions, la boisson au volant, les stupéfiants, la conduite sans assurance, et un délit de fuite, on n'est plus dans le cadre d'un accident et d'un homicide involontaire. Ce n'est pas un accident de la route, c'est un crime", s'insurge l'avocat Gardois. "Est-ce que l'on peut impunément massacrer un homme, ne pas s'arrêter et ne faire que trois mois de prison", poursuit l'avocat des parties civiles.

Encore deux morts ce week-end sur les routes du Gard

Ce week-end encore, deux personnes ont trouvé la mort à Bagnols-sur-Cèze et Nîmes. Une hécatombe qui se termine toujours par la case tribunal correctionnel mais qui ne freine pas les conduites irresponsables dans le département. Des condamnations de chauffards chaque semaine en audiences pénales et des peines éternelles pour les familles des victimes.

Lors de l'accident de Saint-Gilles, une petite fille n'a jamais pu montrer sa première médaille de sport à son papa. Elle l'a placée quelques jours après le décès, avec un casque au bord d'une route, à l'endroit précis où l'accident s'est déroulé. Une petite fille inconsolable et une famille détruite.

* Contacté l'avocat du prévenu qui comparaît ce mardi devant le tribunal correctionnel de Nîmes n'a pas souhaité s'exprimer.

Etiquette

Boris De la Cruz

Journaliste, je suis passionné par les faits divers, la justice et la politique. Je collabore à Objectif Gard et à des médias nationaux.

Vous aimeriez aussi

5 réactions sur “SAINT-GILLES Cycliste percuté mortellement : « Ce n’est pas un accident de la route, c’est un crime »”

  1. Presque tous les accidents où un automobiliste tue un cycliste ou un piéton est un crime : non respect du code de la route, refus de s’adapter aux circonstances (soleil, pluie,..). Tant qu’on sera aussi laxiste sur les sanctions, beaucoup d’automobilistes continueront de mettre les autres en danger.

    1. De même pour ceux qui roulent sur les trottoirs en vélo , en trottinette , en vélomoteur, en rollers….et qui font encourir aux piétons des risques.
      Ceux qui ne respectent pas les feux, qui sont dépourvus d’équipement de protection ou de signalisation, ceux qui ont les oreilles collées aux casques audio, les amateurs qui prennent le risque de pédaler à plusieurs de front etc…
      La route demande attention et le respect de son code à tous les usagers.

  2. Vous vous rendez compte de ce que vous dites ? Un cycliste est mort percuté par un chauffard et vous vous en faites pour vos libertés d’automobilistes, invoquant les dangereux fous cyclistes/trottinetiste, … qui roulent sur les trottoirs et grillent les feux (combien de morts on-t-ils provoqué ? Merci de nous éclairer)

    1. Pidj ; je ne suis pas une lanterne mais pas aveugle non plus. Je constate que des infractions au code de la route sont commises autant par des automobilistes , des cyclistes et des motocycliste et les jeunes fans de planches à roulette. J’ai été témoin d’une dame âgée de 76 ans percutée par un vtt sur un trottoir : 3 mois d’hôpital . Non elle n’est pas morte mais les séquelles sont très graves. La personne responsable a pris la fuite . Mes propos ne prônent pas la liberté des automobilistes mais visent a une équité de traitement des sanctions pour tous ceux qui ne respectent pas la réglementation. Je trouve que la sanction de cet assassin est trop légère en tout cas pas à la hauteur du drame. Mourir ou être gravement blessé par un engin mobile sur une zone réservée aux piétons ne devrez pas pour autant arriver et cela même si cela demeure peu fréquent.
      Mika vous clamez qu’il est plus dangereux de rouler sur une piste cyclable ou au milieu d’automobilistes fous , ivres, camés….Vous oubliez volontairement un autre argument celui du gain de temps . Donc c’est sciemment que vous roulez sur les trottoirs . Vous méprisez à la fois le code et les piétons. Bizarre que vous sollicitez le respect des autres usagers dans ces conditions. Finalement selon votre philosophie vaut mieux percuter un piéton . A quoi servent alors les transports en commun? Je suppose que ces moyens de déplacement ne sont pas adaptés à vos besoins de liberté de mouvement.

  3. Si les cyclistes prennent parfois le trottoir, c’est justement pour éviter de rouler sur la route et les bandes cyclables ua milieu de ces fous furieux au volant, qui, quand ils ne sont pas plein d’alcool ou de came, s’évertuent à rédiger des sms en oubliant de regarder la route. Si les routes étaient sûrs et les conducteurs respectueux (ah ah on peut toujours réver), croyez vous vraiment que les vélos prendraient le risque de rouler parmi les piétons et causer un accident ? Entre prendre le risque de percuter un piéton et celui de rouler parmi les automobilistes, ce qui revient à se suicider, le choix est vite fait.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Close

Adblock a été detecté.

Merci de nous aider en désactivant votre blockage de publicité